Mot-clé - assurance chômage

Fil des billets

lundi 30 novembre 2020

Réforme de l’Assurance-chômage : carton rouge du Conseil d’État pour atteinte au principe d’égalité


Le Conseil d’État vient d’annuler l’article de la réforme de l’assurance chômage consacré à la modification du Salaire Journalier de Référence pour atteinte au principe d’égalité entre allocataires.
L’UNSA s’en félicite et réclame à nouveau l’abandon de cette réforme injuste pour les actifs les plus précaires.

Le Conseil d’État invalide donc la nouvelle règle de calcul du Salaire journalier de référence (SJR) arguant qu’elle entraînerait « une différence de traitement manifestement disproportionnée au regard du motif d’intérêt général poursuivi. »

La modification du calcul du SJR, maintes fois reportée, devait entrer en vigueur au 1er avril 2021. Plus de 800 000 demandeurs d’emploi auraient subi une baisse de leur allocation chômage, de l’ordre de 40 % pour la moitié d’entre eux selon l’Unédic.

En effet, l’application de cette nouvelle règle aurait pu conduire à des différences de SJR allant du simple au quadruple pour des allocataires ayant travaillé le même nombre d’heures à salaire égal, mais dont la répartition de celles-ci sur la période de référence d’affiliation aurait été différente.

Dans le cadre de la dernière concertation sur l’assurance chômage à laquelle l’UNSA a participé, le ministère du Travail a présenté le principe d’un coefficient réducteur et d’un SJR plancher afin de minimiser l’impact des nouvelles règles de calcul.

Pour l’UNSA, le gouvernement doit cesser de « bricoler » pour faire passer cette réforme. Les demandeurs d’emploi ne doivent en aucun cas être pénalisés, surtout dans le contexte économique et social actuel et à venir, fortement dégradé.

C’est pourquoi l’UNSA exige à nouveau l’abandon des mesures injustes de cette réforme pour les actifs les plus précaires.

Laurent Escure, Secrétaire Général
Vanessa Jereb, Secrétaire Générale Adjointe

lundi 28 octobre 2019

Une consultation lancée sur la réforme de l’Assurance chômage


Les nouvelles règles d’indemnisation de l’assurance chômage entrent en vigueur vendredi 1er novembre. Le gouvernement espère ainsi infléchir la courbe du chômage. Mais, les syndicats estiment que cette réforme risque de plonger davantage de personnes dans la pauvreté.

L’association Solidarités nouvelles face au chômage (SNC) a donc décidé de lancer une consultation sur les effets de la réforme, main dans la main avec la CFDT, l’Unsa, la fédération des acteurs de la solidarité, ATD Quart monde et le mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP). L’objectif est d’évaluer “les conséquences directes et concrètes” de ces changements controversés.

La consultation, qui est anonyme, sera lancée le 1er novembre sur le site internet sncexpressions.fr

Lire l’article complet paru sur francetvinfo.fr

jeudi 5 avril 2012

La (dramatique) situation de l'emploi...et des chômeurs

Plus de 150.000 personnes se sont inscrites à Pôle Emploi en 2011, soit l’équivalent d’une ville comme Grenoble. Sans faire du catastrophisme, les prévisions ne sont pas bonnes. L’UNEDIC prévoit que la France passera le cap des 3 millions de chômeurs en 2012. Et pour l’OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques), le taux de chômage pourrait quant à lui atteindre les 10,7% au cours de l’année 2012.



Ces chiffres montrent qu’au-delà des mesures immédiates nécessaires pour répondre à l’urgence, il est impératif de prendre des dispositions pour relancer l’économie à moyen terme. « Ne pas baisser les bras » et « ne jamais dire qu’on a tout essayé », face à ces chiffres “qui ne sont pas bons”. Chiche Monsieur le Premier Ministre.

Lire la suite...

 

À propos | Contact | Administration