Air France aurait décidé de jeter l’éponge, pour son projet de baisse des rémunérations, de sources concordantes. Les syndicats ont reçu un courrier pour les informer de cette décision mercredi après-midi, a confié l’UNSA Air France.


“La direction a jugé bon de retirer l’accord parce qu’ils se sont aperçus qu’il ne serait pas signé par les personnels au sol, ni par les PNC (hôtesses, stewards)”, a indiqué Yves Joulin, délégué syndical UNSA. La possibilité d’une signature seulement par les personnels navigants techniques (PNT, pilotes) paraissait “compliquée”, toujours selon Yves Joulin.

Lire l’article complet sur capital.fr