L’écart de salaire entre les attachés d’administration hospitalière et ceux des deux autres versants de la fonction publique se chiffre entre 460 et 1 100 € mensuel. Du coup, il est difficile pour eux de ne pas revendiquer une revalorisation salariale. Le SMPS-UNSA réclame maintenant et de toute urgence un rééquilibrage.

Par conséquent, le SMPS et la fédération UNSA Santé-sociaux ont adressé mi-décembre un courrier à Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, afin d’obtenir en “urgence” un rendez-vous sur la situation.