La période de vote pour le scrutin de représentativité syndicale destiné aux salariés des TPE sera finalement comprise entre le lundi 22 mars et le mardi 6 avril, au lieu du 4 avril. L’objectif est de ne pas avoir à clôturer le vote électronique au beau milieu du week-end de Pâques. Annoncée par les pouvoirs publics aux organisations syndicales, cette décision doit encore être officialisée pour permettre notamment aux organisations syndicales de mettre à jour leur propagande électorale. Un arrêté devrait venir modifier celui du 22 octobre 2020 portant report du scrutin organisé en 2021 pour la mesure de l’audience des organisations syndicales dans les entreprises de moins de onze salariés.

Compte tenu des difficultés liées à la crise sanitaire actuelle, ce scrutin a été reporté à deux reprises : une première fois entre le 25 janvier et le 7 février 2021 puis une deuxième entre le 22 mars et le 4 avril.

La suite du calendrier ne devrait pas évoluer avec une date limite de réception des votes par correspondance fixée au 12 avril 2021, une période de dépouillement comprise entre le 13 avril et le 16 avril 2021. La proclamation des résultats doit intervenir le vendredi 16 avril. Le Haut Conseil du Dialogue Social (HCDS) doit se tenir durant la deuxième quinzaine du mois de mai afin de proclamer les résultats globaux de représentativité syndicale.