Mot-clé - Éducation nationale

Fil des billets

samedi 19 décembre 2020

Transfert de la "médecine scolaire"

La Loi 4 D (décentralisation, différenciation, déconcentration et décomplexification) prévoit le transfert de la “médecine scolaire” aux départements et évoque pour les adjoints gestionnaires des collèges et des lycées une autorité “conjointe” du chef d’établissement et de la collectivité.

Alors que les organisations sont enfin reçues par la ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales jeudi 17 décembre 18h30, c’est par voie de presse que la communauté éducative apprend les arbitrages du gouvernement !

S’agit-il de décentraliser uniquement les médecins ou l’ensemble des personnels de santé scolaire ? Les premiers éléments de réponses obtenus auprès du ministère iraient dans le sens d’un maintien des infirmièr·es à l’Éducation nationale.

mercredi 9 décembre 2020

Certains enseignants vont toucher une nouvelle prime annuelle


Un décret, paru au Journal officiel dimanche 6 décembre, met en place à compter du 1er janvier 2021 une prime pour la plupart des enseignants et pour les psychologues de l’Éducation nationale. Il s’agit d’une prime d’équipement informatique, qui permet d’indemniser ces agents au titre du matériel informatique dont ils se dotent pour réaliser leurs missions.

“La création de cette prime est une bonne nouvelle qui répond à une demande forte du terrain”, relève le Syndicat des enseignants-Unsa (SE-Unsa). En effet, faute de moyens accordés par l’État, ce sont bien souvent les enseignants eux-mêmes qui doivent financer leur matériel informatique (un ordinateur notamment). Cette prime vise donc à couvrir une partie de leurs frais. Son montant a été fixé par arrêté et s’élève à 176 euros brut, soit 150 euros net. Elle sera versée tous les ans, aux personnels en poste au 1er janvier de chaque année.

Pour les professeurs documentalistes, non éligibles à cette prime, le SE-Unsa a obtenu en compensation un engagement de l’administration sur une revalorisation de leur indemnité de sujétions spéciales (une indemnité attribuée pour compenser les contraintes et les risques encourus dans l’exercice de leurs fonctions). Et ce, “au moins à hauteur de la prime d’équipement informatique”, indique le syndicat.

Enfin, pour les CPE, “des propositions doivent être faites dans le cadre de l’agenda social”, ajoute le SE-Unsa.

A noter que le versement de cette prime vient en complément de la revalorisation salariale annoncée en novembre dernier et qui sera également effective l’an prochain.

mercredi 1 février 2012

Grève des médecins scolaires le 7 février

snmsu_2010.jpg

Un vrai danger pour les enfants !

Les besoins de santé de l’enfant à l’école se multiplient. Le ministère de l’Éducation nationale ne prend absolument pas la mesure de ces besoins pour lesquels la demande explose auprès des médecins de l’Éducation nationale. Une médecine scolaire renforcée et rénovée est préconisée dans les rapports de la Cour des Comptes et du Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques.


Le ministère de l’Éducation nationale doit honorer les engagements qu’il a formulés à l’égard de la revalorisation de la carrière jugée indispensable dans les conclusions de ces rapports.

Les médecins de l’Éducation nationale, avec l’ensemble de leurs organisations syndicales, se mobilisent et prévoient une journée d’action le mardi 7 février 2012 pour une vraie politique de santé à l’école.

jeudi 26 janvier 2012

GRETA : mobilisation intersyndicale le 9 février dans toute la France


greta.jpg

Une intersyndicale dont fait partie l’UNSA Éducation réaffirme son opposition à la volonté du gouvernement de transformer le statut des GRETA en groupements d’intérêt public (GIP) et demandent l’ouverture d’une véritable négociation. Elles appellent à une journée d’action le jeudi 9 février dans toutes les académies sous forme de rassemblements, grèves, assemblées générales départementales ou académiques. Un dépôt de préavis de grève est déposé nationalement.

Lire ci-dessous le communiqué commun

Lire la suite...

mardi 22 novembre 2011

Appel à la grève des personnels enseignants d’éducation et d’orientation le 15 décembre

UNSA_Education.jpgLes sujets de désaccords et de mécontentements sont aujourd’hui très nombreux dans l’Éducation nationale : suppressions massives de postes, dégradation des conditions de scolarisation des élèves, conditions de travail de plus en plus difficiles pour l’ensemble des personnels… autant de mesures qui ne sont pas au service de la réussite de tous. Le gouvernement refuse de pratiquer un dialogue social digne de ce nom.

Dans ce contexte, le ministre de l’Éducation nationale veut imposer dès la rentrée 2012 une modification en profondeur des modalités d’évaluation des personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation. Les projets de textes, finalisés avant même toute concertation, prévoient :

  • le gel des promotions autres qu’à l’ancienneté jusqu’en 2015 ;
  • la progression de carrière aux seules mains du supérieur hiérarchique

Dans le même temps, dans le second degré, le chef d’établissement deviendrait l’unique évaluateur.

Parce que ces projets induisent des transformations de nos métiers que nous refusons, nous en demandons le retrait.

Les fédérations syndicales signataires (FAEN, FERC CGT, FNEC-FP FO, FSU, SGEN CFDT, UNSA Éducation) condamnent ces projets que le ministère veut imposer dès la rentrée 2012. Il est désormais de la responsabilité du ministère de mettre un terme à ce conflit en retirant ce texte et en ouvrant de véritables négociations sur cette question.

Elles appellent les personnels enseignants, d’éducation et d’orientation (éducation nationale et enseignement agricole), à être massivement en grève le 15 décembre prochain pour exiger le retrait des projets de texte sur l’évaluation.

- page 1 de 2

 

À propos | Contact | Administration