L’ensemble des syndicats de La Poste, CGT, CFDT, CFTC, FO, SUD et UNSA-Postes, appellent les postiers à se mobiliser le 1er mai, ainsi qu’à une semaine d’actions pour protester contre «la dégradation des conditions de travail».

Dans un communiqué, l’intersyndicale appelle «l’ensemble des postières et des postiers à faire du 1er Mai un temps fort de mobilisation et d’expression des revendications» et propose «la construction de mobilisations avec une journée de convergence des luttes dans la 2e quinzaine de mai». Les syndicats appellent également la direction de La Poste à «revoir sa stratégie de réduction d’emploi pour apporter de réelles solutions aux postiers».

«Le mécontentement, la colère sont palpables sur les lieux de travail et touchent toutes les catégories, sans exception, comme peuvent l’exprimer sous diverses formes des conseillers bancaires, des assistants sociaux, des infirmiers, des encadrants, des agents des services supports, des agents des services transverses, des chargés de clientèle, des facteurs…», dénoncent les syndicats dans leur texte.

Les syndicats dénoncent depuis plusieurs mois déjà une «dégradation continue des conditions de travail» aggravées par les réorganisations «depuis le début de la crise sanitaire» au détriment des postiers, notamment des plus «précaires».