Fonction Publique : une réunion pour rien !


Communiqué :

L’UNSA Fonction Publique considère que la réunion de ce jour à Bercy ne répond pas à la demande explicite que l’UNSA porte depuis 18 mois afin d’améliorer rapidement le pouvoir d’achat de tous les agents publics.

  • Pas de prime exceptionnelle.
  • Pas de négociation nouvelle sur la valeur du point d’indice ou pour l’amélioration des rémunérations de tous les agents publics.

L’UNSA a demandé que le gou­ver­ne­ment ouvre de nou­vel­les négo­cia­tions afin d’amé­lio­rer la rému­né­ra­tion des agents publics avec des effets immé­diats et péren­nes sur le pou­voir d’achat.

L’UNSA rap­pelle qu’au 1er jan­vier la hausse des coti­sa­tions « retraite » impac­tera à nou­veau le pou­voir d’achat des fonc­tion­nai­res.

En lais­sant de côté, une nou­velle fois, les agents publics, le gou­ver­ne­ment ne répond pas aux fortes atten­tes créées par le Président de la République dans son annonce du 10 décem­bre. Il ne reconnait tou­jours pas l’enga­ge­ment de tous les agents publics au ser­vice du pays et des fran­çais.

Cette réu­nion est donc une nou­velle occa­sion man­quée.

Paris le 21 décem­bre 2018
Luc Farré
Secrétaire Général de l’UNSA Fonction Publique

Lire ci-dessous le communiqué commun des organisations syndicales de la fonction publique


Communiqué commun des organisations syndicales de la fonction publique à l’issue de la réunion du 21 décembre CGC, CFTC, CFDT, CGT, FA, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNSA

Le gou­ver­ne­ment n’a pas pris la mesure du malaise qui s’exprime dans la Fonction publi­que et des dif­fi­cultés en termes de pou­voir d’achat.

Les annon­ces faites ce matin ne répon­dent pas aux atten­tes de toutes et tous les agent-es de la Fonction publi­que.

Les orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les CGC, CFTC, CFDT, CGT, FA, FO, FSU, Solidaires, UNSA ont solen­nel­le­ment demandé au gou­ver­ne­ment des mesu­res urgen­tes et géné­ra­les.

Devant l’absence de réponse de sa part, elles déci­de­ront des moyens néces­sai­res pour peser afin d’être enten­dues.