SNCF : le CCE refuse de se prononcer sur le budget et l'emploi


unsa_ferroviaire_1.jpgLes élus du comité central d’entreprise (CCE) de la SNCF ont refusé, le 15 décembre 2015, de rendre un avis sur le projet de budget 2016 et les 1 400 suppressions de postes qui en découlent. Les organisations syndicales justifient notamment leur refus par “l’absence de trajectoire financière” conjointement définie avec l’État.

La réforme ferroviaire votée à l’été 2014 prévoyait la conclusion de contrats pluriannuels entre le groupe public ferroviaire et l’État et leur présentation au CCE “avant le 31 décembre 2015”.

Communiqué UNSA Ferroviaire :

La SNCF prévoit de supprimer 1 443 postes nets en 2016, soit 1 % des effectifs, en ne remplaçant pas tous les départs à la retraite. Cette annonce faite en CCE ce mardi 15 décembre 2015, confirme les informations diffusées par la presse.

En l’absence de contrat décennal État/SNCF, l’UNSA-Ferroviaire condamne le budget SNCF 2016. Avec - 1443 agents, la productivité se fera inexorablement sur la masse salariale…

Les engagements affichés tant sur la sûreté que sur la sécurité seront difficiles à tenir sans moyens adaptés !

L’UNSA demande que l’État et la Direction SNCF tiennent leurs promesses et engagements !