Neo Sécurité : décision du tribunal aujourd'hui


logo-unsa_fmps.jpg




neo.jpgCommuniqué UNSA :

Le 24 avril 2012, NEO SECURITE s’est déclarée en cessation des paiements. Le tribunal de Commerce de Paris doit se prononcer le 3 mai prochain sur l’avenir de notre entreprise et de ses 5 000 emplois.

Lors de cette audience du 3 mai, le tribunal devra se prononcer sur la demande d’une procédure de redressement judiciaire.

Quelle que soit la décision du tribunal, les représentants du personnel de NEO SECURITE entendent jouer pleinement leur rôle et défendre l’intérêt des salariés.

Or, à ce jour, c’est impossible en l’absence d’un Comité Central d’Entreprise : en effet, depuis janvier 2011, la direction de NEO SECURITE a tout mis en œuvre pour que la représentation du personnel ne soit pas constituée.

Aujourd’hui, en dehors des manœuvres dilatoires de la direction pour exclure les salariés des décisions qui pourraient lourdement peser sur leur avenir, plus rien ne s’oppose à la constitution immédiate de ce Comité Central d’Entreprise.

Pour cela, les organisations syndicales demandent :

  • Qu’une réunion de signature d’un accord de constitution du CCE se tienne le lundi 30 avril 2012
  • Que le Comité Central d’Entreprise soit réuni dès le Mercredi 2 mai 2012 afin qu’un représentant des salariés puisse être présent à l’audience du tribunal du 3 mai 2012.
  • Que ce processus soit réalisé sous l’égide et le contrôle du Ministère du Travail