Soutien aux victimes de la rue d'Aubagne


Horrifiés par les événements de la rue d’Aubagne, les militants de l’UNSA13, réunis en Conseil départemental, ont voté l’attribution d’une aide financière aux personnes touchées par ce drame.

L’UNSA13, qui a plusieurs fois, et de longue date, alerté sur l’habitat indigne et la politique du logement conduite à Marseille, espère qu’une réelle prise en compte de ses problématiques soit enfin effective, Et ce quelle que soit la majorité politique en place, aujourd’hui comme demain.

Non au mauvais choix pour l’éducation : grève le 12 novembre


Le gouvernement a fait le choix de rompre avec l’investissement par et dans l’éducation. Si notre budget reste le premier de la nation, une politique de réduction de postes débutera en 2019. Notre ministère contribuera pour 40 % aux 4 500 emplois supprimés dans la Fonction publique d’État.
Cette décision pèsera lourdement sur la rentrée prochaine et, au-delà, inquiète pour les années suivantes alors que le « cap » présidentiel, c’est une diminution à terme de 50 000 fonctionnaires d’État.
Après le recours aux heures supplémentaires imposées aux collèges et lycées, à quelles autres mesures pouvons-nous nous attendre ?

Devons-nous à nouveau craindre pour les Rased amaigris depuis l’ère Sarkozy ? Pour l’année de stagiaire qui n’a réussi qu’à récupérer un mi-temps de formation ? Pour les recrutements si difficiles à réamorcer depuis cette époque ?

Le gouvernement doit dire clairement ce qu’il nous réserve.



Ensemble en grève le 12 novembre pour exprimer notre opposition et alerter l’opinion publique.

Manifestation à Marseille, Rdv à 10h place Général de Gaulle.

STOP aux violences faites aux femmes !


A Marseille, l’UNSA 13 s’associe à la marche organisée contre les violences faites aux femmes.

Le rassemblement débutera à 14h30 au cours d’Estienne d’Orves, le samedi 24 novembre, veille de la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Nous invitons nos adhérent.e.s et sympathisant.e.s à se joindre à cette manifestation.



Actualité des CCN


Accords signés

  • Convention collective nationale du commerce des articles de sports et d’équipements de loisirs (IDCC 155)
  • Convention collective nationale des entreprises de désinfection, désinsectisation et dératisation (IDCC 1605)
  • Branche de la prévention et sécurité (IDCC 1351)
  • CCN des ouvriers employés par les entreprises du bâtiment visées par le décret du 1er mars 1962 (c’est-à-dire occupant jusqu’à 10 salariés IDCC 1596)
  • Convention collective nationale des professions de la photographie (IDCC 3168).
  • Convention collective nationale des artistes-interprètes engagés pour des émissions de télévision

Lire la suite...

Grève en perspective à Pôle Emploi


Alors que le projet de loi de Finances 2019 prévoit notamment la suppression de près de 800 équivalents temps plein, les organisation syndicales CFDT, CFTC, CGT, Snap, SNU, SUD et UNSA appellent ensemble l’ensemble des agents de Pôle emploi à se mettre en grève le mardi 20 novembre.

Lire la suite...

L'UNSA et l'UNSA Fonction Publique en live sur Facebook


L’UNSA organise le jeudi 18 OCTOBRE à 14h15 un colloque “les RPS dans la fonction publique” qui sera animé par :

  • Frédéric MARCHAND - UNSA Éducation
  • Sylvie MÉNAGE - UNSA Territoriaux
  • Michel DEBOUT - Médecin

Ce colloque sera diffusé en live sur la page facebook de l’UNSA à partir de 14h15 : https://www.facebook.com/Syndicat.UNSA/

Salon des Comités d'entreprises


Le salon des Comités d’Entreprises se tient à Marseille jeudi 18 et vendredi 19 octobre au Parc Chanot, Hall 3.


Comme chaque année, l’UNSA y sera présente et tiendra un stand d’information. Nous serons très heureux d’y accueillir tous nos adhérents et sympathisants, mais aussi tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur notre organisation. Pour cela, il vous suffit d’imprimer l’invitation figurant en annexe.

Restructurations confirmées chez Casino


Fortement endetté, et à la recherche d’activités à céder ou restructurer, Casino est en pleine revue d’effectifs. Vendredi 5 octobre, à l’occasion d’une rencontre avec l’intersyndicale du groupe (CFDT, CFE-CGC, CGT et UNSA), la direction a confirmé que l’avenir d’une vingtaine d’hypermarchés était actuellement étudié. Les syndicats mettent en avant des propos portant sur la cession de ces magasins.

Lire la suite...

Éducation nationale : grève le 12 novembre !


C’est avec consternation et incompréhension que les organisations syndicales FSU, UNSA-Education, SGEN-CFDT ont découvert les annonces budgétaires pour l’année 2019 enterrant de fait la priorité à l’Éducation nationale.

Avec 2 650 postes d’enseignant-es et 400 de personnels administratifs supprimés, c’est une nouvelle dégradation des conditions d’études des élèves et de travail des personnels qui est programmée. Cela n’est pas compatible avec l’ambition d’un enseignement de qualité et d’une plus grande égalité de réussite, ni d’une bonne administration du système éducatif.

Les organisations FSU, UNSA-Education, SGEN-CFDT dénoncent ces suppressions d’emplois dans un contexte d’augmentation démographique. La « priorité au primaire » ne peut pas se faire par un redéploiement de moyens.  Elles demandent au gouvernement de renoncer à ce projet.

Les organisations FSU, UNSA-Education, SGEN-CFDT appellent les personnels de l’Éducation nationale à une journée de grève le 12 novembre prochain.
Elles appellent toutes les organisations syndicales de l’Éducation nationale à rejoindre cette action.

Les opposants au PPP "écoles" présentent un projet alternatif


Le collectif « Marseille contre les PPP », qui rassemble le syndicat des architectes des Bouches-du-Rhône (SA 13), l’Unsa, la MAV Paca, le Cinov, la Capeb 13, le syndicat national du second œuvre (SNSO), de nombreux syndicats d’enseignants (FSU, Sud Education, SNU, etc.), de parents d’élèves, et des citoyens, vient de présenter un projet alternatif au partenariat public-privé (PPP) que la Ville de Marseille a lancé pour la rénovation de ses 32 écoles dites « Pailleron » et la construction de six nouvelles écoles.

Ce projet alternatif, qui a été élaboré par les architectes du Syndicat, épaulés par des économistes de la construction et des spécialistes de la maintenance des écoles, permettrait, d’économiser plus de 300 millions d’euros et de soutenir le tissu local d’artisans. Ils comptent le soumettre au plus tôt à Jean-Claude Gaudin.

Lire l’article paru sur lemoniteur.fr

Communiqué UNSA Développement Durable : Derrière la démission de Nicolas Hulot : le mal-être des agents de notre ministère



Les femmes et les hommes de notre ministère qui déploient jour après jour des trésors d’énergie et de motivation comprendront aisément la frustration de leur ministre qui, au fil des jours, est allé d’arbitrages perdus en abandons programmés de missions.

L’UNSA estime que cette démission est l’expression de l’impuissance d’un homme, mais aussi du désarroi des agents de notre ministère qui tentent d’œuvrer au quotidien pour la protection de notre environnement, notre santé, notre cadre de vie, nos infrastructures, notre sécurité et qui assistent depuis trop longtemps au démantèlement de nos missions, à la perte de nos compétences et à un manque flagrant de reconnaissance.

L’UNSA regrette que Nicolas HULOT n’ait pas trouvé d’autre solution que l’annonce de sa démission face notamment à la maltraitance infligée aux acteurs, les agents, de son vaste ministère.

Le Gouvernement va-t-il enfin entendre le message ? Nous le saurons en découvrant le projet de loi de finances pour l’année 2019.

Sur le dédoublement des classes en éducation prioritaire


Lancé en septembre 2017 pour les classes de CP en REP+, le dispositif continue son déploiement à la rentrée avec les CP en REP mais aussi à certains endroits le déploiement en CE1. Ce sont aux alentours de 5 500 classes de CP qui auront été dédoublées en 2 ans.

Sans moyen budgétaire dédié, cette mesure ne se met pas en place de la même façon sur tout le territoire car ce sont les DASEN qui ont décidé des moyens à utiliser pour alimenter ces postes.

Dans notre département les moyens nécessaires aux dédoublement impacte les postes disponibles pour les autres niveaux de classes. Par ailleurs, la situation reste préoccupante à Marseille en raison des problèmes de locaux et contraint les collègues à une co-intervention dans de nombreuses écoles.

Enfin un statut commun des ingénieurs territoriaux et hospitaliers ?



En mars dernier, le syndicat des Manageurs Publics de Santé UNSA et la fédération UNSA Territoriaux, ainsi que les présidents de plusieurs associations d’ingénieurs territoriaux et hospitaliers, avaient saisi le ministre de l’Action et des Comptes Publics pour demander à ce que les cadres d’emplois bénéficient de dispositions statutaires communes. L’objectif de cette revendication étant de rechercher à améliorer la mobilité entre les deux versants de la fonction publique concernés.

En réponse à cette demande, Gérald Darmanin et Olivier Dussopt leur ont adressé, fin juillet, un courrier acceptant d’ouvrir les discussions sur le sujet en lien avec la ministre des Solidarités et de la santé.

Police de sécurité du quotidien, immobilier : les principales annonces de Gérard Collomb à Marseille


La méthode du “pilotage renforcé”, mise en œuvre par la police nationale à Marseille pour lutter contre les trafics de stupéfiants, “sera étendue à l’ensemble des quartiers de ‘reconquête républicaine’ dans le cadre de la PSQ”, annonce Gérard Collomb lors d’un déplacement dans la ville, jeudi 5 juillet 2018. Cette pratique, également employée à Lille, a donné lieu à la création d’une “cellule de renseignement opérationnel” qui “a permis d’obtenir des résultats probants”. “Depuis début 2018, 29 réseaux ont été démantelés et 92 trafiquants ont été écroués”, salue-t-il.

Dans le cadre de la police de sécurité du quotidien, “Marseille bénéficie de deux quartiers de ‘reconquête républicaine’, avec les quartiers Nord dès septembre, puis la gare Saint-Charles en décembre”, rappelle Gérard Collomb lors d’un déplacement à Marseille, jeudi 5 juin 2018.

Lire la suite...

Accord salarial dans la CCN des Transports Publics Urbains de Voyageurs


Dans la convention collective nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs (IDCC 1424), un accord salarial a été conclu. Il s’agit de l’accord de branche du 14 février 2018 qui a été signé par l’Union des Transports Publics et ferroviaires (UTP) ; ainsi que par les organisations syndicales de salariés CFDT, CFE-CGC, FO et UNSA.
Le texte revalorise la valeur du point conventionnel de branche, de 8,31 € depuis 2015 à 8,42 €.

L’accord, conclu pour une durée indéterminée, a pris effet depuis le 1er janvier 2018.

A Marseille, la grève des cantines pourrait repartir à la rentrée


Initié dès le 19 juin, notamment sur la question de 14 800 jours de récupérations des employés gelés par l’administration municipale, le mouvement avait été arrêté le soir-même par le syndicat FO, qui estimait avoir obtenu des réponses satisfaisantes.

Mais le mouvement a été repris dès le 21 par l’UNSA, la CGT et la FSU : « jusqu’à la fin de la semaine, à raison d’une heure par jour, entre 11h30 et 12h30 », a confirmé Josselyne Cozzolino, secrétaire générale UNSA territoriaux, en dénonçant « le coup de bluff » de FO et un taux d’encadrement d’un agent pour 32 voire 33 enfants, au lieu de 1 pour 25. Selon l’issue des discussions de jeudi, la grève pourrait perdurer à la rentrée.

Intervention de l'UNSA 13 à la Pride Marseille











Aujourd’hui, dans le monde du travail, il est plus facilement admis de lutter contre le racisme, les discriminations du handicap, ou de promouvoir l’égalité femme-homme, que de combattre les LGBTphobies.

A l’UNSA, nous ne pouvons nous résoudre à accepter que des salariés renoncent à certains de leurs droits, s’inventent une autre vie, pour ne pas subir le regard et la violence de leur entourage professionnel.

Nous ne pouvons rester sans réaction face aux moqueries, insultes, discriminations, placardisations qui perdurent.

Lire la suite...

A Marseille, samedi 7 juillet 2018 : Pour l'égalité des droits, contre les LGBTphobies, l'UNSA défilera à la Pride Marseille


En tant qu’organisation syndicale, l’UNSA est attachée au bien-être au travail. En ce sens, elle soutient et soutiendra toutes les initiatives en faveur de la lutte contre les LGBTphobies, au même titre que toutes les autres discriminations.


Par sa présence aux Marches des fiertés, en tant qu’organisation généraliste, l’UNSA affirme par ailleurs sa solidarité aux associations et son soutien aux personnes LGBT+. Elle entend rappeler que la lutte contre TOUTES les discriminations s’inscrit dans le respect des droits fondamentaux. Les actes LGBTphobes rappellent d’autant plus la nécessité de se mobiliser largement et que la lutte contre les discriminations est l’affaire de toutes et tous.

En 2018, L’UNSA renforce son engagement sur les questions LGBT+

Participant depuis 2010 à la Marche des fiertés de Marseille, en 2018 l’UNSA s’est dotée d’un groupe de travail LGBT+, a réalisé une première formation interne sur ces sujets et souhaite renforcer son implication et sa visibilité sur les questions LGBT+. Ainsi, cette année l’UNSA défile aux côtés des associations à Paris, Biarritz, Marseille, Montpellier, Lyon et Metz avec pour slogan « Pour l’égalité des droits, contre les LGBTphobies, je marche avec mon syndicat ».

Rendez-vous derrière le camion UNSA à 15h, haut Canebière.

L'UNSA 13 à la Pride Marseille


Dans le cadre du développement de l’UNSA et de la lutte contre toutes les discriminations, l’UNSA vient de se doter d’un groupe de travail portant sur les questions LGBT.

La marche des fiertés se déroulera à Marseille le 7 juillet prochain, des Réformés à l’Hôtel de Ville. Pour celle-ci, nous aurons un char aux couleurs de l’UNSA. A cette occasion, la mobilisation du plus grand nombre de militantes et militants de l’UNSA est attendue. Le rendez-vous est fixé à 15h.

Direction et fonctionnement de l'école


Le SE-UNSA appelle l’ensemble des directrices et directeurs d’école à participer à la réunion organisée le Mercredi 4 Juillet, à l’école Joseph Roumanille, à Aix en Provence (36 Avenue Albert Couton).

En signant seuls, avec la CFDT, le protocole sur la direction d’école en 2006, le SE-Unsa s’était résolument engagé pour une amélioration de la fonction. Ce protocole avait en outre permis le recrutement des aides administratives, l’augmentation des décharges et du régime indemnitaire.

Les positions du SE-UNSA sur la direction d’école sont connues : secrétariat pérenne pour les directeurs et directrices, allègement des tâches, augmentation indemnitaire et temps de décharge plus important. Elles sont détaillées dans le projet syndical actualisé en 2017.

Lire la suite...

- page 1 de 51

 

À propos | Contact | Administration