(18)

Appel à la grève le 8 décembre à La Poste


UNSA_Postes_13.jpgDes négociations avec la direction ont débuté le 26 octobre à la suite de la médiatisation de cas de souffrance au travail dont des suicides;

Les syndicats CGT-Fapt, SUD-PTT et UNSA de La Poste, qui ont quitté les négociations sur le métier de facteur, appellent jeudi à une journée de grève le 8 décembre pour réclamer “une suspension réelle des réorganisations” et mettre “l’emploi au coeur” de ces négociations.

“Le mal-être au travail, les conditions de travail nécessitent que La Poste s’engage dans une négociation de haut niveau. Le rythme effréné des réorganisations n’est pas remis en cause. La direction veut s’affranchir de la règle des deux ans minimum entre deux restructurations”, dénoncent dans un communiqué commun les syndicats, en déplorant des “sous-effectifs criants”.

Selon eux, “la branche courrier/colis ne respecte pas son engagement de suspendre les réorganisations à la distribution le temps de la négociation” et “le Siège refuse d’étendre le périmètre de cette dernière à l’ensemble des métiers de La Poste”.

Lire la suite

Ai-je droit de déjeuner dans mon bureau ?

L’UNSA a mis un n° de téléphone à disposition des salarié-e-s des TPE et des particuliers employeurs afin qu’ils puissent obtenir les informations qu’ils souhaitent. Voici un exemple de questionnement posé par un salarié d’une TPE dans le secteur industrie que l’UNSA souhaite partager avec tous.  […]

Lire la suite

Expérimentation « Zéro chômeur longue durée »


La liste des dix territoires qui vont mener l’expérimentation « zéro chômeur de longue durée » a été arrêtée par la ministre du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, Myriam El Khomri. L’aboutissement d’un long processus ayant mobilisé parlementaires, associations, élus locaux.

Les dix territoires retenues sur les 42 candidats, vont participer à l’expérimentation, encadrée par la Loi d’expérimentation territoriale visant à résorber le chômage de longue durée du 29 février 2016.

Parmi eux, une commune du département des Bouches-du-Rhône : Jouques, 4 300 habitants (la population a doublé en 30 ans). Taux de chômage : 18 %.

jouques.png

L’idée, défendue depuis le milieu des années 1990 par ATD Quart-Monde, est simple. D’un côté, il y a des dépenses passives – un chômeur de longue durée coûterait aujourd’hui à la collectivité environ 17 000 € par an (minimas sociaux, autres aides, accompagnement social et professionnel, problèmes de santé etc). De l’autre, il faut environ 22 000€ annuels pour rémunérer une personne au SMIC. Le défi est donc de transformer la dépense passive en dépense active.

Lire la suite

Le SECI-UNSA s’oppose à l’accord sur le travail du dimanche signé chez Micromania


seci.jpgLe 11 octobre 2016, la direction de l’UES Micromania (composée des sociétés Micromania SAS et Micromania groupe) signe un accord sur le travail du dimanche avec la CFDT et la CFE-CGC. Les deux autres syndicats représentatifs, le SECI-UNSA et la CGT, refusent la déréglementation conduisant au travail du dimanche. Le délégué syndical du SECI-UNSA notifie son opposition à la direction de l’entreprise.

Dans son préambule, la direction de Micromania élabore sa thèse en s’appuyant sur des « vérités d’évidence » : ouvrir le dimanche répondrait aux besoins de sa clientèle et à l’obligation de se conformer aux amplitudes d’ouverture des galeries marchandes et lui permettrait de poursuivre son développement économique et commercial.

C’est à la fois péremptoire, faux et très discutable.

Lire la suite

Élections TPE : enfin les nouvelles dates !

Après une période de flottement qui n’avait que trop duré, le ministère du travail vient d’annoncer officiellement les nouvelles dates retenues pour le vote des salariés des TPE. Le scrutin (vote par correspondance et électronique) se déroulera du 30 décembre 2016 au 13 janvier 2017 en métropole.  […]

Lire la suite

Les infirmier.es scolaires obtiennent des garanties

Environ 800 infirmier.es de l’Éducation nationale se sont mobilisés le 17 novembre 2016 à Paris à l’appel du SNICS-FSU et du SNIES-UNSA pour manifester une nouvelle fois leur mécontentement. Une délégation a été reçue par le ministère de l’Éducation nationale. Elle a notamment obtenu des garanties  […]

Lire la suite

Résultats d'élections

Des élections ont eu lieu dans 2 sociétés dont le siège social est à l’extérieur, mais qui sont très implantées dans notre département. Dans la société Biolittoral (124 salariés - Laboratoire de biologie médicale - Siège à Sanary-sur-Mer), l’UNSA obtient 59,3% des voix et 3 sièges sur 5. FO obtient  […]

Lire la suite

La loi Travail, plus de questions que de réponses ?


logo_orseu_signa.jpgLe Zoom N° 57. La lettre ORSEU Explicite des représentants du personnel

L’édito de Jean-Pierre Yonnet

Loi après loi, le législateur décentralise le dialogue social et confie aux partenaires sociaux dans l’entreprise le soin de négocier des accords «sur mesure».

Sur les congés et la durée du travail, l’accord d’entreprise prévaut désormais sur les dispositions de la branche, dans la limite des dispositions minimum fixées par la loi. L’accord de branche ne s’applique qu’à défaut d’accord d’entreprise. Par la loi El Khomri, le législateur a voulu permettre une adaptation des règles au plus près du terrain. Dans un délai de deux ans, ces principes devront être étendus à l’ensemble du Code du travail.

Lire ci-dessous la suite de l’édito

Lire en annexe Le Zoom ORSEU Explicite

Lire la suite

Les infirmiers anesthésistes aussi


UNSA_Sante_sociaux.jpgLe 6 Octobre dernier, le Ministère qui recevait les représentants des IADE pour entamer les négociations statutaires, pour répondre aux revendications légitimes de la profession, a démontré sa capacité à nous mépriser.

Non seulement il n y a pas eu présentation d’une véritable grille salariale chiffrée mais il y a eu un véritable affront avec la proposition d’une augmentation indiciaire moyenne de quinze points. Le Ministère, fidèle à la politique gouvernementale d’austérité actuelle, nous propose une revalorisation loin de la reconnaissance attendue qui était clairement annoncée comme notre revendication prioritaire.

Cette revendication salariale est soutenue sans ambiguïté par l’ensemble des organisations professionnelles des médecins anesthésistes.

Avec l’obtention d’un nouveau décret reconnaissant notre niveau d’autonomie dans notre exercice professionnel, nous pouvions estimer que les négociations auraient pu être plus respectueuses.

Lire la suite

Les orthophonistes en colère

UNSA_Sante_sociaux.jpgIncapable de justifier ses choix, le gouvernement persiste dans son refus de reclasser les orthophonistes à leur niveau de diplôme

Grâce à une très forte mobilisation des étudiants et des orthophonistes dans toutes les régions, l’intersyndicale des orthophonistes a pu être reçue par le cabinet de la ministre de la Santé ce 3 novembre.

Le cabinet a ainsi exposé le plan auquel il destine les orthophonistes, plus de trois ans après la réforme de la formation initiale instaurant un diplôme de master, bac+5.es choix, le gouvernement persiste dans son refus de reclasser les orthophonistes à leur niveau de diplôme.

Lire la suite

Intervention de l'UNSA au CESER

Vous pouvez lire en annexe la déclaration faite par notre représentant, Yannick Ohanessian, en séance plénière du CESER le 2 novembre dernier. A l’ordre du jour, le débat sur les orientations budgétaires 2017 présentées par la majorité régionale.  […]

Lire la suite

Form'prof N°153

Les compétences des organisations syndicales dans l’entreprise, en matière de formation professionnelle, ne sont pas modifiées par la loi travail. Celle-ci réaffirme que la formation des acteurs du dialogue social, dans et hors de l’entreprise, s’avère être une condition nécessaire à la réussite.  […]

Lire la suite

Licencié pour abandon de poste, mon employeur me demande de réaliser mon préavis. Suis-je obligé d’effectuer ce préavis ?

L’UNSA a mis un n° de téléphone à disposition des salarié-e-s des TPE et des particuliers employeurs afin qu’ils puissent obtenir les informations qu’ils souhaitent. Voici un exemple de questionnement posé par un salarié d’une TPE dans le secteur commerce et service que l’UNSA souhaite partager  […]

Lire la suite

Rupture conventionnelle: Négocier sans brader

Plus de 300000 chaque année …la rupture conventionnelle conduit à Pôle Emploi bien davantage de salariés que les plans sociaux. Simple en apparence et le plus souvent rapide, elle bénéficie surtout aux employeurs parce que les salariés connaissent mal leurs droits.

Lire la suite