(38)

Loi travail, le compte n'y est pas encore

Le Conseil national de l’UNSA a analysé les évolutions intervenues dans le pré-projet de loi El Khomri au regard des mandats de notre organisation : le compte n’y est pas encore. Face à une première version du pré-projet de loi inacceptable parce que déséquilibré en défaveur des salariés, l’UNSA  […]

Lire la suite

Floués, les cadres de Gemalto vident les bureaux

Opération bureaux déserts chez le leader mondial de la sécurité numérique à la Ciotat. Le groupe gagne 10% de hausse sur ses 423 millions d’euros de bénéfice d’exploitation et consent à reverser moins que des miettes à ses salariés en récompense de leurs bons et loyaux services. Lire ici l’article  […]

Lire la suite

Confirmation des suppressions de postes chez IBM France

Dans le plan triennal de redimensionnement 2015-2017, la société prévoyait initialement de réduire la voilure de 929 postes, mais selon l’UNSA, ce chiffre a été relevé à 1 500. La filiale française du groupe américain confirme qu’elle va se séparer de 360 collaborateurs, d’abord via un plan de  […]

Lire la suite

Les salariés de Lidl en grève jeudi

À l’appel de l’UNSA et de la CGT, les salariés de Lidl seront en grève ce jeudi. L’ouverture de certains magasins pourrait aussi être perturbée. Principale revendication : l’augmentation des salaires. Après un gel en 2015, la direction a proposé une hausse de 0,2 % cette année, indiquent les  […]

Lire la suite

La colère ne retombe pas chez Gemalto

Les personnels de l’entreprise Gemalto, qui ont débrayé jeudi dernier, entendent continuer leur action. En effet, le blocage de la direction sur la question des salaires alors que les bons résultats de la société ont fait bondir son titre en bourse de 15 % reste pour eux inacceptable. «La direction  […]

Lire la suite

Victoire de l'UNSA chez Coop Security

Avec le soutien de l’UNSA, les agents de sécurité de Coop Security en poste au puits Morandat sont en grève depuis hier. Ils protestent contre les méthodes de management de leur employeur, qui ne paie plus les salaires depuis deux mois. Absence de matériel adéquat (torches, vêtements de sécurité…)  […]

Lire la suite

Nouvelles suppressions de postes en vue chez IBM-France

L’UNSA, premier syndicat chez IBM France, craint l’annonce de plusieurs centaines de suppressions de postes, via un “plan mixte” (plan de départs volontaires et licenciements), à l’occasion d’un comité central d’entreprise programmé mardi et mercredi. Plusieurs plans ces dernières années ont déjà  […]

Lire la suite

Grève des infirmiers anesthésistes le 22 mars

Il pourrait y avoir jusqu’à 100% de grévistes à l’hôpital Nord mardi. Un rassemblement est prévu à 14h devant l’ARS Paca. Cela dans le cadre d’une mobilisation nationale (ANEIA, CGT, FO, SNIA, UNSA) pour la défense de leur statut. Après des mois de discussions, le collectif des infirmiers  […]

Lire la suite

L’intégration en France, enfin une étude scientifique !

Dans ce contexte politique tendu sur les questions d’immigration, de migrants et d’intégration, objet d’idées reçues et de représentations stéréotypées, il faut saluer l’étude des 22 chercheurs de l’Institut national d’études démographiques (INED) et de l’Institut national de la statistique et des  […]

Lire la suite

Un salarié menacé de mort par son employeur

Les agents de surveillance en poste à Morandat, sont en conflit avec la société Coop Security. Ils ont déposé un préavis de grève de trois jours à partir de lundi prochain. Les gardiens fermeront l’accès, ce qui aura des répercussions sur le ramassage scolaire, le site faisant office de dépôt de  […]

Lire la suite

Colère chez Gémalto

La redistribution des gains au sein de Gémalto, le géant de la carte à puce, fait tiquer les salariés. Les syndicats du groupe ont organisé une assemblée générale des personnels, en cette fin de semaine. « Les salariés ne toucheront rien des résultats exceptionnels de 2015 ayant pourtant fait  […]

Lire la suite

Grève des aiguilleurs

Un vol sur cinq sera supprimé, dimanche 20 et lundi 21 mars, sur l’aéroport de Marseille en particulier, en raison d’un mouvement social des aiguilleurs du ciel. La Direction générale de l’aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de réduire leur programme de vol et s’attend à des  […]

Lire la suite

Salon des Comités d'entreprise

L’UNSA vous invite à participer aux débats organisés dans le cadre du salon des Comités d’entreprises, et plus particulièrement à celui ayant pour thème le télétravail, dans lequel interviendra Olivier Wulfaert pour l’UD13.  […]

Lire la suite

Les douaniers dans la rue le 24 mars

Les syndicats des douanes ont annoncé une mobilisation des douaniers le 24 mars, pour dénoncer la baisse des effectifs qui ne leur permet plus d’assurer leurs missions, selon eux. “Tout dialogue étant devenu impossible avec notre direction, la prochaine journée de mobilisation douanière est  […]

Lire la suite

L'UFAP PACA Corse en colère

Suite à la découverte d’une arme de poing au centre pénitentiaire de Aix - Luynes dans la nuit du 7 janvier 2016, les personnels du centre pénitentiaire avaient manifesté leur inquiétude de prendre leur service par un mouvement devant l’établissement dès le lendemain 6h. Même si un élément manquait  […]

Lire la suite

Avant-projet de loi El Khomri ; première réaction de l'UNSA

Dans son intervention, la délégation de l’UNSA a indiqué : « Avec d’autres organisations syndicales, l’UNSA avait pointé 5 grands sujets sur lesquels il était impératif que ce texte change en profondeur dès l’écriture du projet de loi. Sur ces 5 points, vos annonces marquent des bougés qui vont,  […]

Lire la suite

Écoles marseillaises : rassemblement le 30 mars

Le SE-Unsa et Unsa-territoriaux se sont engagés aux côtés d’autres syndicats et associations de l’éducation pour prolonger les actions en faveur de la réhabilitation des écoles de Marseille. Un courrier est adressé au Préfet pour lui demander de mettre en place les instances de travail communes  […]

Lire la suite

Loi El Khomri : faut qu’ça bouge !

Les « réformistes », cinq syndicats (CFDT, CFTC, CFE-CGC, UNSA, FAGE) qui réclament un rééquilibrage du projet de loi travail, ont manifesté, ou participé à des rassemblements, samedi 12 mars. A Marseille, 300 personnes environ se sont rassemblées devant la Préfecture, où une délégation à été reçue  […]

Lire la suite

TPE : une enquête pour mieux connaître vos aspirations

L’UNSA a décidé de s’adresser aux salarié-e-s des Très Petites Entreprises et des Particuliers Employeurs afin de mieux connaître leurs besoins. C’est pourquoi, nous vous invitons à remplir le questionnaire préparé à votre intention. Un recensement précis de vos attentes sera élaboré puis l’UNSA  […]

Lire la suite

Form Prof N° 147. Apprentis mineurs : danger

L’avant-projet de loi El Khomri visant « à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs » est aujourd’hui au centre de toutes « les attentions » tant du monde politique que du monde syndical. L’UNSA s’est exprimée par un communiqué en date du 19  […]

Lire la suite

Loi El Khomri : faut qu’ça bouge !

L’intersyndicale CFDT - CFE-CGC - CFTC - UNSA - FAMI-FAGE a décidé de faire du samedi 12 mars une journée nationale de mobilisation pour faire pression sur le gouvernement autour des propositions syndicales communes. Cette action se passera sous le slogan « Loi El Khomri : faut qu’ça bouge ! », à  […]

Lire la suite

Loi El Khomri : l'UNSA déterminée

« Mettre le feu aux poudres » : cette expression décrit sans doute le mieux la situation créée par le pré-projet de loi dit El Khomri de réforme du Code du Travail. Quelques contacts généraux avec le gouvernement et puis, un matin, la découverte d’un texte de 150 pages, dont 80 sur la seule  […]

Lire la suite

Débrayages hier chez AG2R-Réunica


ag2r.pngÀ l’appel de l’intersyndicale (CGT, CFDT, CFE-CGC, FO, SUD Solidaires, CFTC et UNSA) du Groupement d’intérêt économique AG2R La Mondiale - Réunica, plus d’une centaine de salariés a manifesté devant le siège marseillais de l’avenue du Prado.

Les négociations sur le nouveau statut du personnel ont échoué, et aucune organisation syndicale ne se déclare aujourd’hui signataire des accords. La direction veut appliquer le 1er avril ses propres mesures sans autre concertation.

Lire la suite

La méthode est détestable

Luc Bérille a pointé, mardi sur France Info, les méthodes du gouvernement. “Le moins que l’on puisse dire c’est que la méthode est détestable, lorsqu’il s’agit d’un texte aussi fondamental et qu’il fait quand même 150 pages (…) que vous le découvrez le jour même où le texte vient de partir au  […]

Lire la suite

8 mars 2016 : Faisons de l’égalité une réalité !


Egalite_HF.pngDéclaration unitaire dans le cadre de la journée internationale de lutte pour le droit des femmes CFE-CGC – CGT – FSU – Solidaires – UNSA

En 2016, alors que les femmes sont plus diplômées que les hommes, que 6 lois successives et de nombreux accords ont affirmé le principe de l’égalité salariale, il y a toujours 27 % d’écart de rémunération entre les femmes et les hommes.

Alors que l’accès à l’emploi est un moyen d’émancipation et d’autonomie déterminant pour les femmes, seules 66 % d’entre elles sont en emploi, contre 75 % pour les hommes. Les femmes sont d’avantage touchées par la précarité : 11,6 % sont en CDD (7,6 % des hommes) et elles représentent 80% des salarié-es à temps partiel Elles sont 80% à déclarer être régulièrement confrontées à des attitudes ou comportements sexistes au travail. Ce sont encore elles qui assument l’essentiel des responsabilités familiales et qui sont directement pénalisées par l’insuffisance des services publics de prise en charge de la petite enfance mais aussi de la dépendance.

Seule une action volontariste et déterminée permettra de faire reculer ces inégalités.

Lire la suite

Les salariés de Lidl manifestent contre le hard-discount social de l'entreprise


fcs.jpg« C’était un avertissement » prévient Fatiha Hiraki, déléguée syndicale UNSA. « Le taux de personnes inaptes est cinq fois supérieur à celui constaté dans la grande distribution… » assure Thierry Lahouari, secrétaire général UNSA.

Les manifestants, notamment ceux de Rousset, protestent également contre une insuffisante hausse des salaires accordée par l’enseigne, dont la part de marché ne cesse de progresser dans l’Hexagone.

Depuis le début de l’année, trois réunions de négociations avec la direction ont abouti à une revalorisation des salaires de 0,2 %, une prime de fin d’année et une hausse des remises sur les cartes fidélité distribuées aux salariés.
Ces mesures cumulées « portent à 1% la rétribution salariale en faveur des employés et agents de maîtrise », a indiqué Lidl dans un communiqué. L’enseigne a également rappelé la reconduction de l’accord d’intéressement qui avait permis aux salariés de l’entreprise de toucher 6 millions d’euros en 2015.

Pour les syndicats, il ne s’agit pas d’une hausse de pouvoir d’achat, mais d’une indexation sur l’inflation. L’intersyndicale UNSA-CGT-FO-CFDT-CFTC, qui a appelé au rassemblement, demande une augmentation de 1 %. La société est en pleine santé financière et ne partage pas son chiffre d’affaires avec ses salariés. Par contre, le budget publicité a été multiplié par trois entre 2014 et 2015, consacré notamment au sponsoring de l’équipe de France de handball ou à la nouvelle égérie de la marque, Malika Menard, ex-miss France.

Lire la suite

Déclaration de l’intersyndicale du 3 mars 2016


Logo_Communique.jpgLes organisations syndicales de salariés et de jeunesse CFDT, CFE-CGC, CFTC, UNSA, FAGE, se sont réunies le 3 mars 2016 pour travailler ensemble à des contrepropositions visant à la construction de droits nouveaux, à la réécriture de certains articles inacceptables en l’état, dans la continuité de la déclaration intersyndicale du 23 février 2016 Elles avaient dénoncé un pré-projet de loi El Khomri « élaboré sans réelle concertation, qui va profondément changer la législation du travail et comporte des risques pour les salarié-e-s et les jeunes qui aspirent à accéder à un emploi ». Pour les organisations signataires, les mutations profondes de l’économie ont des conséquences en matière de précarité et de chômage qui nécessitent de renforcer les droits des salariés, de sécuriser les parcours des travailleurs et de favoriser un accès des jeunes des emplois de qualité. Face à l’émoi suscité par ce projet déséquilibré et en premier résultat de la mobilisation des organisations signataires, le Premier ministre a annoncé un report au 24 mars de l’examen du projet de loi en conseil des ministres et l’organisation d’une concertation dans ce laps de temps. Les organisations signataires en prennent acte et entendent peser pour que ce texte soit significativement modifié comme elles s’y sont engagées dans leur déclaration du 23 février 2016. Pour tardif qu’il soit, ce moment de concertation ne doit pas se limiter à un exercice creux, ni à un simulacre. C’est pourquoi, au-delà de leurs analyses propres, les organisations signataires partagent les revendications suivantes qu’elles porteront de façon concordante auprès du gouvernement :

Lire la suite