(22)

Le Congrès de Montpellier dans la presse

Quatre nouveaux articles sont parus aujourd’hui dans la presse à propos du Congrès de l’UNSA à Montpellier, du 31 mars au 2 avril. Dans Midi Libre, que vous pouvez lire ici ; Dans Le Figaro, que vous pouvez lire ici ; Dans L’Humanité, que vous pouvez lire ici ; Dans Les Echos, que vous pouvez lire  […]

Lire la suite

Congrès de Montpellier 30 mars - 2 avril 2015

Représentativité syndicale : l’UNSA c’est 6,3 % Les élections de la Fonction publique ont permis de mettre à jour les compteurs de la représentativité « Public + Privé » . L’UNSA a recueilli près de 490 000 voix (public + privé) soit 6,3 %. Fonction publique : 271 866 voix (10,4%) Secteur privé :  […]

Lire la suite

Salon des Comités d'Entreprises

Le salon des Comités d’Entreprise se tient à Marseille jeudi 2 et vendredi 3 avril au Parc Chanot. Comme chaque année, l’UNSA y sera présente et tiendra un stand d’information. Accompagnés de nos amis de l’ORSEU, le cabinet d’expertise partenaire de l’UNSA, nous serons très heureux d’y accueillir  […]

Lire la suite

Plan de formation 2015


CEFU_2012.jpgVous trouverez ci-dessous le plan de formation définitif 2015.

Nous vous rappelons que les inscriptions sont prises jusqu’à un mois avant le premier jour de stage, et dans la limite des places disponibles.

Lire la suite

Faire vivre l’esprit du 11 janvier

Les organisations syndicales UNSA, CFDT, CFTC, CGT, FSU, Solidaires se sont retrouvées au siège de l’UNSA le 19 mars dernier afin de poursuivre le travail engagé sur un texte commun. En effet, suite aux terribles évènements du mois de janvier qui ont visé le journal Charlie Hebdo, des policiers et  […]

Lire la suite

Luc Bérille dans la presse

Le Dauphiné Libéré et Le Progrès publient aujourd’hui une interview de Luc Bérille. Le secrétaire général de l’UNSA dit son « inquiétude » face à la montée du FN, à la veille du congrès de l’Union nationale des syndicats autonomes à Montpellier, du 31 mars au 2 avril. Vous pouvez lire cet entretien  […]

Lire la suite

Elections professionnelles

Un certain nombre de scrutins se sont déroulés ces dernières semaines, qui concernent des salariés de notre département. Carrefour Vitrolles Au sein du magasin Carrefour de Vitrolles (505 salariés), l’UNSA présente pour la première fois, remporte haut la main les élections. L’UNSA obtient 304 voix  […]

Lire la suite

Service minimum en vue pour les activités du déchet


Les salariés des entreprises de la convention collective nationale des activités du déchet (IDCC 2149) devraient bientôt faire l’objet de la même obligation que les employés des entreprises de transports réguliers de voyageurs.
En effet, plusieurs députés ont décidé de déposer la proposition de loi n°2638 à l’Assemblée nationale, proposition intitulée “Proposition de loi visant à renforcer le dialogue social et à établir un service minimum dans les activités du déchet et de la propreté urbaine”. Cette proposition vise à instaurer un service minimum dans les entreprises qui entrent dans le champ d’application de la convention collective du déchet.

_PNO1903-original.jpg

Les députés savent qu’ils marchent sur des œufs en se rendant sur le terrain du droit de grève. Ainsi, l’exposé des motifs de la loi commence par rappeler que le droit de grève est un droit à valeur constitutionnelle qui doit cependant “s’exercer dans le cadre des lois qui le règlementent”. Il est affirmé que ce droit est utilisé de “manière abusive” dans certaines professions ce qui pénalise bon nombre de citoyens. Les députés prennent donc pour exemple la loi n° 2007-1224 du 21 août 2007 qui a permis d’instaurer un service minimum dans les transports terrestres réguliers de voyageurs. La proposition a pour objectif d’adapter ce dispositif aux activités du déchet.

Les députés rappellent dans quelles situations se trouvent les villes où les salariés des entreprises de la branche du déchet sont en grève. Ainsi les villes de Paris, Lyon ou plus récemment Marseille sont citées. Il est vrai que l’amoncellement d’ordures non ramassées dans les rues peut avoir un impact néfaste sur la santé publique. C’est pourquoi il est proposé de créer un véritable service minimum en matière de nettoiement et de collecte des déchets. Le but est également de favoriser au maximum un dialogue social préventif à toute action de grève.

Lire la suite

Solidarité avec le peuple tunisien

Paris, Copenhague, Bamako, Tunis … Une nouvelle fois, le terrorisme a frappé, faisant 20 morts et plus de 40 blessés, certains grièvement. L’UNSA condamne cet attentat aveugle et meurtrier et affirme sa solidarité au peuple tunisien et aux victimes de cette agression. Au-delà de la Tunisie, c’est  […]

Lire la suite

Nouveaux préavis de grève à Radio France

L’UNSA, SUD, le FO SNFORT, la CFDT ainsi que la CGT ont déposé quatre préavis de grève indéterminée à Radio France. Ces quatre organisations syndicales appellent les salariés du groupe à cesser le travail à partir de ce jeudi 19 mars à 0h00 pour une durée indéterminée. “Face au désengagement de  […]

Lire la suite

17 mars journée mondiale du travail social

L’UNSA, forte de ses valeurs humanistes et républicaines, reconnait le Travail social comme vecteur de cohésion sociale, d’émancipation de la personne, utile à l’évolution de notre société et à la valorisation du vivre ensemble. L’UNSA s’associe à la journée mondiale du travail social. L’Union,  […]

Lire la suite

Elections professionnelles

UNSA Loomis, un succès prometteur. Dans cette entreprise de transports de fonds qui compte 3 400 salariés, l’UNSA a obtenu 17,39 % des voix, pour sa deuxième présentation, contre 10,10 % au précédent scrutin. L’UNSA devient représentative sur les 4 CE de l’entreprise, avec à chaque fois, au minimum  […]

Lire la suite

Air France : l'UNSA poursuit son envol !

Les élections des représentants des salariés aux Comités d’Établissement d’Air France se sont achevées le 12 mars 2015. Sur les 50 584 électeurs inscrits, 35 644 ont participé à ces scrutins, soit un taux de participation de près de 70,46 %. Dans le Collège PNC (hôtesse et steward) l’alliance UNSA  […]

Lire la suite

Grève à Radio France jeudi 12 mars


fp-logo.pngLe SNJ, la CFDT et l’UNSA appellent tous les journalistes à cesser le travail ce jeudi 12 mars, alors que se déroulent les dernières réunions de négociations du COM et à la veille d’un CCE extraordinaire qui sera l’occasion pour les syndicats d’interpeller la direction. “Pour la première fois de son histoire, Radio France est acculée à supprimer des emplois”.

Lire ci-dessous le communiqué UNSA Radio France

Lire la suite

Le 8 mars n'est pas un jour de fête (loin s'en faut)


100px-Feminism_symbol.svg.pngLe 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, n’est pas un jour de fête supplémentaire dans le calendrier, à l’instar de la fête des mères ou des grands-mères, voire de la Saint Valentin. Le 8 mars, il n’y a rien à fêter qui justifie Champagne, paillettes ou feu d’artifice. Non, le 8 mars est là pour nous rappeler, chaque année, que l’égalité entre les femmes et les hommes, la fin des discriminations et des comportements sexistes doivent faire l’objet d’un combat permanent, de tous les jours.

Changer les mentalités implique un long travail. Les réflexions machistes et sexistes ne manquent pas. Dès la naissance, à l’école, à la maison, puis sur le lieu de travail, l’égalité doit être enseignée et intégrée.

Cela nécessite une prise de conscience politique et des décisions fortes devront être prises, quitte à limiter la liberté d’expression, comme nous le faisons déjà dans le cadre de la lutte contre le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie par exemple.

Aujourd’hui en France, nous devons continuer à œuvrer pour que la mixité sociale, professionnelle, politique soit une réalité. Mais nous devons aller au-delà ; nous battre dans un esprit de tolérance et de laïcité pour rejeter et aider les femmes à refuser de vivre sous une quelconque tutelle culturelle ou religieuse qui impose un mode de vie contraire à la loi et aux principes de liberté et d’égalité, ciment de la République.

Ce combat, l’UNSA le mène au quotidien, conformément à ses valeurs fondatrices.

Le monde du travail est -au même titre que les autres espaces- un lieu où les femmes sont exposées aux violences sexistes et sexuelles de certains hommes. Cette violence est multiforme : injures, agressions physiques, harcèlement sexuel, agression sexuelle… Environ 2 % des femmes ont subi avances et agressions sexuelles au travail et, dans un cas sur cinq, leur auteur était un supérieur hiérarchique.

Il y a aussi des violences plus « fines » plus « subtiles » telles que l’inégalité salariale, le travail précaire, le taux de chômage des femmes toujours plus important. Les organisations syndicales ont un rôle essentiel à mener dans la lutte contre les violences subies par les femmes sur leur lieu de travail, qui constituent un obstacle à l’égalité professionnelle. Cela doit passer tout d’abord par une véritable mixité expliquée dès l’école, par l’information amenant une prise de conscience et une meilleure prise en compte des problèmes, une intervention préventive accrue, la création de structures d’assistance et la justice pour les victimes.

La lutte pour l’égalité passe par l’égalité salariale. C’est une revendication syndicale que l’UNSA porte sans relâche. L’inégalité salariale entre les hommes et les femmes nourrit toutes les autres inégalités. Parce qu’elles gagnent moins et que le manque à gagner sera moins important, ce sont les femmes qui interrompent leur activité pour garder les enfants ou pour s’occuper des parents. Et c’est cette absence qui sert à justifier les écarts de rémunération, qui se retrouvent en fin de carrière. Ainsi les femmes retraitées perçoivent une retraite égale à 62% de celle des hommes.

Aujourd’hui l’arsenal juridique existe pour combattre ces inégalités. Pour l’UNSA, il faut faire appliquer les lois et sanctionner les entreprises qui ne les appliquent pas. Il faut négocier dans les branches et les entreprises. Mais il faut également aller au-delà, en établissant des sanctions lourdes, sinon elles ne serviront à rien.

A l’UNSA, le 8 mars comme tous les autres jours de l’année, nous agissons et nous continuerons à agir, pour que les femmes occupent toute la place qui leur revient au sein de la société, de l’entreprise, ainsi que dans nos propres structures.

Lire la suite

Accord QVT (Qualité de vie au travail) dans la Fonction publique : Pas assez de signatures = rien pour les personnels

L’UNSA dénonce la posture de blocage de la CGT, FO, Solidaires et FSU qui pénalise les personnels des trois versants de la fonction publique. Toutes ces organisations ont reconnu le 8 janvier les avancées contenues dans le projet d’accord sur la qualité de vie au travail mais finalement ont décidé  […]

Lire la suite

Elections professionnelles

Onet Services Vitrolles : représentativité gagnée Dans cette entreprise de nettoyage de 338 salariés, l’UNSA pour sa première participation gagne sa représentativité avec 10% des suffrages, derrière CFDT (34%), CGT (24,7%), CFTC (15,3%). Avec 6%, FO n’est plus représentative.  […]

Lire la suite