(13)

Lettre ouverte des salariés du Crédit Immobilier de France


snpsci.JPGLe Crédit Immobilier de France n’est pas un groupe de finance spéculative.

Au contraire, c’est un groupe qui s’inscrit dans le cadre d’une économie sociale et solidaire et qui œuvre pour le financement du logement social depuis plus de 100 ans.

Pourtant, tandis que le gouvernement français affiche sa volonté de soutenir l’emploi, les entreprises et le logement social, il demande au CIF de cesser son activité et “d’ajuster dans les meilleurs délais les coûts et charges de fonctionnement du groupe” dans un “plan de résolution ordonnée“ ; une formule feutrée pour exiger la suppression de milliers d’emplois, sans en assumer la responsabilité.

En réalité, le sauvetage annoncé n’est que celui de la place financière française.

Les 2 500 salariés du Crédit Immobilier de France s’inquiètent et questionnent :

  • Pourquoi le gouvernement demande-t-il à un groupe en bonne santé financière, dont la clientèle est principalement constituée de ménages modestes, d’arrêter sa mission sans chercher une alternative pérenne ?

Ce sont 250 000 foyers écartés par les grandes banques françaises, qui vont être privés d’une solution d’accession à la propriété.

  • Pourquoi le gouvernement exige-t-il le démantèlement d’un acteur majeur du monde HLM, œuvrant pour les missions sociales et la construction de logements sociaux ?
  • Sans le CIF, comment seront financés les 25 000 nouveaux logements prévus d’ici à 2017 par convention avec l’État ?
  • Comment ignorer l’impact de la disparition du CIF sur l’accession sociale à la propriété, sur les activités qui en dépendent dans l’industrie du bâtiment, ainsi que sur les recettes fiscales qui en découlent ?

Pour 100 000 foyers qui resteront dans le parc HLM faute de solution d’accession à la propriété, et au détriment des plus nécessiteux, ce seront 200 000 emplois de moins dans la construction. Au nom de quel impératif le gouvernement sacrifie-t-il, sans vouloir l’assumer, 2 500 salariés et des milliers d’emplois gravitant autour de l’activité du CIF ?

L’extinction programmée du Crédit Immobilier de France n’est pas inéluctable.

Ce n’est pas la seule issue possible.

Lire ci-dessous :

  • La déclaration des salariés et des syndicats
  • L’article paru dans La Marseillaise du 18 septembre
  • L’article paru dans La Marseillaise du 19 septembre


Lire la suite

Christine Taubira, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice à Marseille : des espoirs ? ou désespoir ?


UNSA_SJ.jpgDans le cadre du comité interministériel pour l’agglomération marseillaise, Madame TAUBIRA, Garde des Sceaux est venue à Marseille, le vendredi 21 septembre, mais n’a pas cru bon venir au devant des fonctionnaires des tribunaux.

L’UNSA Services Judiciaires (UNSA-SJ) le regrette vivement, les collègues auraient été sensibles à sa venue, prise pour de la reconnaissance et de la considération.


Lire la suite

Ville de Marseille : l'Etat devra-t-il imposer, aussi, le dialogue social ?


Territoriaux_2011.jpgL’intersyndicale de la Ville de Marseille UNSA, SDU-FSU, CGT, CFDT, CFTC, (48% des agents) a convoqué hier, jeudi 20 septembre, une conférence de presse afin d’appeler, une nouvelle fois, au dialogue social. “La dernière fois qu’on a rencontré le maire, Jean-Claude Gaudin, c’était en 2001 pour la création de MPM ! En 2010, il a fallu 7 semaines de grève des tatas pour être reçus par le directeur général des services. En 2011, les mécaniciens ont dû bloquer les pompes à essences municipales pour pouvoir parler à la direction”. “Il est inadmissible d’être obligé de faire grève, de prendre en otage les Marseillais, pour obtenir un simple rendez-vous !” Le problème est toujours le même depuis des années ; l’intersyndicale est non grata chez Monsieur le Maire.

Lire la suite

Les attentes des salariés des TPE

Plus de 4,5 millions de salariés travaillent dans les entreprises de moins de 11 salariés ou sont employés à domicile. Ces salariés sont appelés à voter, du 28 novembre au 12 décembre, pour désigner un syndicat qui les représentera dans les négociations collectives. Afin de connaître leurs  […]

Lire la suite

Le Crédit Immobilier de France dans la rue


CIF.jpgLes 2 500 salariés du spécialiste des prêts immobiliers aux ménages modestes manifestaient jeudi à Paris, et seront demain, mardi 18 septembre, dans les rues de Marseille.

Le rendez-vous est donné vers 14h30 devant les locaux du CIF, 31 rue de la République (2ème). L’UNSA, largement présente dans l’entreprise, y tiendra toute sa place.


Lire la suite

Visite de Jean-Marc Ayrault à Marseille (2ème partie)



Suite au Comité interministériel réuni la semaine dernière sur la situation de Marseille, (lire ici le relevé de conclusions) Monsieur Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre, a effectué une visite de deux jours à Marseille dans le but d’y rencontrer l’ensemble des acteurs concernés.

L’UNSA n’a malheureusement pas été invitée à la table ronde de ce jour avec les partenaires sociaux. Seules les 5 organisation représentatives et 3 du patronat ont été conviées.

Néanmoins, nous avons été reçus longuement par Mireille LE CORRE, Conseillère travail emploi et dialogue social auprès du Premier Ministre.

Vous trouverez ci-dessous les premières propositions transmises par l’UD UNSA à Monsieur le Premier Ministre.

Lire la suite

Visite de Jean-Marc Ayrault à Marseille (1ère partie)

Suite au Comité interministériel réuni la semaine dernière sur la situation de Marseille (lire ici le relevé de conclusions), Monsieur Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre, a effectué une visite de deux jours à Marseille dans le but d’y rencontrer l’ensemble des acteurs concernés.

L’UNSA n’a malheureusement pas été invitée à la table ronde de ce jour avec les partenaires sociaux. Seules les 5 organisation représentatives et 3 du patronat ont été conviées.

Néanmoins, nous avons été reçus longuement par Mireille LE CORRE, Conseillère travail emploi et dialogue social auprès du Premier Ministre.

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse diffusé par l’UD UNSA à cette occasion.

Lire la suite

Campagne TPE : c'est parti

Le Ministère du travail nous informe qu’il vient d’ouvrir un site Internet sur les élections TPE : http://www.electiontpe.travail.gouv.fr Ce sont plus de 4,5 millions de salarié(e)s qui sont concernés par cette élection, employés ou cadres. Ils travaillent dans une Très Petite Entreprise (TPE),  […]

Lire la suite