(10)

L'UNSA participera à la Gay Pride marseillaise, samedi 2 juillet

Lesbian_and_gaypride_marseille_2011-300x190.jpgDiscriminations.jpg












La lutte contre les discriminations et la promotion de la diversité sont un engagement quotidien de l’UNSA. La position syndicaliste ne s’arrête pas au constat, ni à la compréhension du phénomène et de son ampleur. Elle s’inscrit dans une logique de transformation de la situation par l’action.



Porteur de ces valeurs, il est tout à fait cohérent que l’UNSA participe activement à la Gay Pride, marche pour l’égalité, à Marseille ce samedi 2 juillet.

Ensemble, agissons contre les discriminations.

Lire la suite

Malgré la compétence des personnels, les effectifs des crèches restent nettement insuffisants


Territoriaux_2011.jpgFP_tampon_base-6.png




Les mesures et projets gouvernementaux concernant les modes d’accueil et l’école maternelle convergent, en dépit des annonces ministérielles, vers une dégradation des dispositifs existants, au détriment des attentes des familles et des besoins fondamentaux des enfants.

Le collectif “Pas de bébés à la consigne”, dans lequel l’UNSA est engagée, soutient qu’une politique publique ambitieuse pour la petite enfance constitue un investissement pour l’avenir. Elle doit permettre à toutes les familles qui le souhaitent d’accéder pour leur enfant à un mode d’accueil de qualité ou à l’école maternelle sans barrière financière.
Elle est la première condition pour assurer le droit au travail des femmes.

La Marseillaise du 20 juin fait le point sur la question, et donne la parole à Josselyne Cozzolino, Secrétaire générale d’UNSA Territoriaux Ville de Marseille.

Cliquer sur le lien pour signer la pétition “Pas de bébés à la consigne”

Lire la suite

Appel citoyen pour la santé

MB900437092.JPGL’UD13 UNSA avait été l’un des premiers signataires de l’appel à la mobilisation pour assurer le devenir et la pérennité des centres de santé et des œuvres sociales mutualistes.
Cet appel citoyen est en passe d’atteindre aujourd’hui les 15 000 signatures.
Des délégations vont se rendre le 23 juin à 11h devant l’Agence Régionale de Santé. Elles remettront l’état du pétitionnement à la presse et à la direction de l’ARS, en annonçant la poursuite de la campagne de signatures.

Lire la suite

Lutte contre les discriminations : l'UNSA participera à la Marche des Fiertés à Marseille

Lesbian_and_gaypride_marseille_2011-300x190.jpgDiscriminations.jpg











La lutte contre les discriminations et la promotion de la diversité sont un engagement quotidien de l’UNSA. Malgré l’arsenal juridique existant, les pratiques discriminatoires persistent, bien qu’illégales. Elles sont encore trop répandues.
L’engagement de l’UNSA s’inscrit dans une logique de transformation de la situation par l’action. C’est en ce sens que l’Union départementale UNSA a décidé de participer le samedi 2 juillet à la Lesbian et Gay Pride 2011, derrière le mot d’ordre “Pour l’égalité, en 2011 je marche, en 2012 je vote”.

Lire la suite

Le 21 juin : contre l’austérité, pour une autre gouvernance économique européenne

CES.pngLa CFDT, la CGT, l’UNSA, membres de la Confédération européenne des syndicats (CES), s’inscrivent dans la journée de mobilisation et d’information européenne et nationale, du 21 juin prochain, décidée par la CES. Le but de cette journée est de réaffirmer, à la veille du Conseil européen du 24 juin, que nous sommes « Contre l’austérité et contre le type de gouvernance économique que l’Union européenne veut imposer aux travailleuses et aux travailleurs en Europe ». Le message des syndicats européens est clair : Gouverner l’Europe, c’est renforcer son modèle social et non l’attaquer.

Lire la suite

Le 16 juin à Marseille : manifestation régionale de la filière médico-sociale

logo_au_coeur-bleu_s.jpgL’intersyndicale nationale CFDT - CFE-CGC - CFTC - CGT - FA-FPT - FO - SUD - UNSA organise une manifestation à Paris le 16 juin pour imposer ses revendications. Une manifestation régionale se déroulera à Marseille.





Lire la suite

Le retrait du permis de conduire ne justifie pas un licenciement disciplinaire

La Cour de cassation considère que la suspension ou le retrait de permis d’un salarié, à la suite d’infractions commises dans le cadre de sa vie privée, ne peut faire l’objet d’aucune sanction disciplinaire. Le salarié ne peut donc pas être licencié pour faute. Un licenciement de droit commun peut toutefois être prononcé en cas de trouble objectif causé à l’entreprise.

Lire la suite