(6)

L'intersyndicale de l'ex DDJS (Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports) exerce son droit de retrait

Dans le cadre de la RGPP (Révision Générale des politiques Publiques), différentes Directions ministérielles doivent être regroupées. L’ex DDJS (Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports) doit ainsi rejoindre les locaux occupés par l’ex DDAS (Direction Départementale des Affaires Sociales), au 66 rue Saint Sébastien, dans le 6ème arrondissement de Marseille, pour former ensemble et sur un même lieu la DDCS (Direction Départementale de la Cohésion Sociale).
Ce déménagement provoque la colère des personnels, qui exercent depuis 1 semaine leur droit de retrait.
Les agents sont réunis en intersyndicale, dans laquelle l’UNSA, majoritaire, est représentée par 3 organisations : A&I (administratifs), SEP (personnels pédagogiques), SEJS (encadrement), SNAPS (techniciens du sport).

Lire la suite

Après la promulgation, les problèmes demeurent

Deux articles publiés dans “La Marseillaise” de ce jour nous rappellent, si besoin était, que la situation sociale dans ce pays ne s’est pas arrêtée à la promulgation de la loi sur les retraites.
Nos collègues de la Ville de Marseille et de La Poste sont là pour nous rappeler que de nombreuses questions restent sans réponse.

Lire la suite

Pourquoi aller de nouveau manifester le samedi 6 novembre ?

  • Parce que les parlementaires, aux ordres de l’Élysée, ont voté cette réforme que nous combattons maintenant depuis plus de 6 mois.
  • Parce que ce Président et ce gouvernement, qu’ils soutiennent, ont voulu mettre d’emblée les syndicats hors jeu ; ils n’ont voulu, à aucun moment, ouvrir le dialogue et la négociation avec nous.
  • Parce que ce sont eux, président, ministres, députés et sénateurs, qui portent l’entière responsabilité de la situation dans laquelle nous sommes aujourd’hui.


DSC_0796.jpg

Lire la suite