L’antenne régionale de la Cour des Comptes s’est penchée sur le cas d’un agent de la mairie d’Auriol, employé du 1er septembre 2004 au 1er décembre 2015 en qualité de non-titulaire. Elle précise alors que « cette période d’emploi est jalonnée d’anomalies de gestion. »

S’il a d’abord été employé pendant quatre ans comme agent non-titulaire de remplacement, passant au bout de neuf mois du 1er échelon au 10e échelon de grade alors qu’il faut 4 ans, il a ensuite travaillé pendant un an en tant qu’attaché non titulaire au 6ème échelon.

Son contrat expiré, il a ensuite travaillé trois ans et trois mois supplémentaires sans aucun contrat, jusqu’à ce que le maire décide de transformer en contrat à durée indéterminée (CDI) rétroactivement au 12 mars 2012 le contrat inexistant.

Réponse de la mairie d’Auriol : “Il faut prendre avec des pincettes les excès des magistrats financiers. Eux aussi peuvent se tromper.”

Lire ici l’intégralité de l’article paru sur le site “Décider et Entreprendre”