Or le gouvernement, n’a jusqu’à présent annoncé qu’une série de mesures négatives :

• Gel de la valeur du point d’indice pour 2017 et 2018
• Retour du jour de carence
• Différenciation des rémunérations entre versants de la Fonction publique
• Pas de hausse du pouvoir d’achat à l’occasion de l’opération hausse de la CSG et ni même de compensation complète
• Report d’application du protocole PPCR
• 120 000 suppressions d’emplois

Si le gouvernement a décidé d’avancer au mois de juin le rendez-vous salarial prévu initialement en octobre, satisfaisant ainsi à une de nos demandes, cette concession ne permet pas de préjuger des avancées qui pourraient en ressortir.

C’est pourquoi l’UNSA13 appelle à une forte mobilisation, afin de peser sur les décisions du gouvernement, prises ou à venir.

Rendez-vous jeudi 22 mars à 10h30, devant l’OM Café (Vieux-Port)