unsa_industrie.jpgLa délégation syndicale de Gémalto se déclare « très déçue » à l’issue de l’entrevue avec les représentants de la préfecture des Bouches-du-Rhône.
Les délégués dénoncent le « fatalisme » des pouvoirs publics et de l’état, actionnaire de Gémalto et Thales.

Lire ici l’article paru sur lamarseillaise.fr