• Augmenter le temps passé auprès des personnes âgées à domicile et appliquer le ratio d’un personnel pour une personne accompagnée en établissement (prévu par le Plan Solidarité Grand Age de 2006)
  • Revaloriser les salaires, améliorer les carrières et les conditions de travail des personnels à domicile et en établissement dans le cadre du statut et des Conventions Collectives Nationales
  • Pérenniser le financement de l’aide à domicile, abroger les dispositions législatives baissant les dotations des établissements et maintenir de tous les effectifs

Ainsi, AD-PA, CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FA-FP, FO, FSU, SUD, UFAS et UNSA, soutenue par les organisations de retraités, familles, proches aidants et médecins, appellent l’ensemble des personnes âgées, familles et professionnels à se joindre à une nouvelle journée de mobilisation le 15 mars prochain.