En première lecture de plus de 120 pages !

L’UNSA-Ferroviaire prend acte et dénonce des mesures de rentabilité visant exclusivement à la rationalisation du transport ferroviaire, au détriment d’un service public de qualité et décarboné. Pour l’UNSA-Ferroviaire, un maillage ferroviaire suffisamment dimensionné pour tous les usagers et pour tous les territoires est d’ores et déjà en péril (suppression des petites lignes et de dessertes).

L’UNSA-Ferroviaire prend acte et dénonce des mesures (suppression progressive du statut, transfert rigide du personnel pour conventions Ter) visant exclusivement à stigmatiser des salarié(e)s, femmes et hommes, dévoué(e)s au service public rendu toute l’année aux usagers. Ce n’est pas aux cheminotes et aux cheminots de porter le chapeau des non-choix gouvernementaux depuis des décennies ! L’UNSA-Ferroviaire prend acte et dénonce des mesures qui affaibliront et déstructureront la SNCF (transformation des ÉPIC SNCF Mobilités, SNCF Réseau et Fret SNCF en Sociétés Anonymes), fleuron de la nation aux 80 ans d’histoire commune avec les français, pour en faire in fine une entreprise comme les autres, alors qu’elle porte depuis toujours une vraie mission de SERVICE PUBLIC…

Engagement de l’UNSA-Ferroviaire

L’UNSA-Ferroviaire va dans les plus brefs délais réaliser une analyse fine du document pour en faire une restitution exhaustive aux cheminots.
L’UNSA-Ferroviaire, en sa qualité de syndicat progressiste, n’a jamais été par principe contre les évolutions nécessaires pour développer l’attractivité du ferroviaire.
C’est dans cet esprit et sur la base de ses travaux et propositions, que l’UNSA-Ferroviaire interviendra de nouveau auprès des services du Ministère des Transports, dans les jours qui viennent.

Pour l’UNSA-Ferroviaire, l’unité des Organisations Syndicales représentatives est incontournable pour contrer de telles velléités..