La première mesure de cet accord social est le don de jour de repos qui permet désormais à chaque collaborateur d’affecter jusqu’à 5 jours de congés à un Fonds de Solidarité spécialement créé. Ce dernier aura pour rôle d’attribuer ces jours à des collaborateurs leur permettant ainsi de s’occuper d’un enfant, parent ascendant, conjoint, concubin ou partenaire issu du pacs souffrant d’une maladie, d’un handicap ou ayant subi un accident.

Les congés pour action de bénévolat sont la deuxième mesure de ce nouvel accord social qui permet à l’entreprise d’accorder jusqu’à 3 jours de congés supplémentaires à tout collaborateur participant à une action de bénévolat en lien avec la Fondation d’entreprise FDJ hors de son temps de travail.

Enfin, la troisième mesure de ce nouvel accord est un rappel du principe de l’arrondi sur salaire mis en place par FDJ en 2012 et offrant aux collaborateurs la possibilité de donner chaque mois les centimes de leur salaire net ou de faire un don supplémentaire au profit d’associations soutenues par la Fondation d’Entreprise FDJ.