territoriaux.jpgL’intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FA, FSU et UNSA (seule FO manque à l’appel) dénonce les nouveaux rythmes de travail imposés aux 7 200 agents de la métropole Aix-Marseille Provence, “sans concertation ni respect des procédures”.

Cette nouvelle organisation, qui permet d’harmoniser les temps de travail des six intercommunalités fusionnées début 2016, cause des “difficultés innombrables”, et les “atteintes aux droits des agents réelles !”.

L’intersyndicale a saisi la justice afin d’obtenir du tribunal administratif l’annulation de cette décision, et “pour provoquer une réelle négociation sur le temps de travail”.