fasmi.jpgLe projet de la PSQ est présenté comme l’une des réformes les plus ambitieuses de ces dernières décennies. C’est pourquoi ce programme ne peut se permettre d’échouer, sous peine de plonger les policiers dans une nouvelle crise de confiance vis‐à‐vis du pouvoir politique.

L’UNSA‐FASMI estime qu’il est de sa responsabilité de fédération syndicale crédible et constructive de livrer un avis sans concession mais éclairé sur ce projet, dans l’intérêt des policiers et du service public de sécurité. Cette réforme est une quête de sens et de revalorisation du métier pour les femmes et les hommes qui font vivre cette institution, au service des citoyens.

Voici les axes de propositions et de réflexion de l’UNSA FASMI, qui font consensus parmi tous les syndicats et corps qu’elle rassemble.

Lire en annexe le texte complet de l’UNSA FASMI