territoriaux.jpgAu 1er janvier 2018, les compétences encore assumées par les communes seront définitivement transférées à la métropole. Et nombre d’agents craignent que cette harmonisation progressive du fonctionnement de l’immense territoire métropolitain (92 communes, 1,8 million d’habitants) laisse certains de leurs acquis sociaux “sur le carreau”.

“Les dernières propositions de l’administration en instances paritaires (comité technique et CHSCT) nous démontrent clairement que l’harmonisation ne se fera pas par le haut”, regrette ainsi l’intersyndicale (CFDT, CFE-CGC Services publics et Ensemble les territoriaux, CGT Métropole, Fédération autonome, Fnact-CFTC, FSU Territoriale, UNSA Territoriaux). Alors que le prochain et copieux comité technique, mardi 5 décembre, doit statuer sur le temps de travail des agents, ils appellent à la grève (un mot d’ordre non suivi par Force ouvrière, majoritaire), estimant que les discussions, “menées au pas de charge”, avec l’administration ont tourné “au dialogue de sourds”.

Lire ici l’article paru sur laprovence.com