Victime de harcèlement sexuel au travail, comment réagir ?
Par Aurélie THEVENIN, Avocat

La victime de harcèlement sexuel au travail doit agir afin d’obtenir la rupture de son contrat de travail et l’indemnisation de son préjudice.

La loi du 6 août 2012 est venue définir l’infraction de harcèlement sexuel et prévoir les sanctions applicables.
L’objectif du législateur était triple : prévenir le délit, encourager les victimes à dénoncer rapidement les faits et l’entourage à témoigner, sanctionner plus lourdement le délit.

Aujourd’hui le constat est accablant : 1 femme sur 5 est victime de harcèlement sexuel au travail en France.

Si vous êtes victime de tels agissements il vous faut réagir afin de mettre fin à la situation, de préserver votre santé et d’obtenir l’indemnisation de votre préjudice.

Lire l’article ici

#BalanceTonPorc : le harcèlement sexuel au travail, un “non-sujet” pour les entreprises
Par Marina Fabre

Elles sont des milliers de femmes à avoir témoigné sur les réseaux sociaux du harcèlement sexuel dont elles ont été victimes, notamment au travail, via le hashtag #BalanceTonPorc.

Jusqu’alors la majorité des entreprises considéraient que la question ne les concernait pas, que cela relevait de la vie privée. Mais face à un risque réputationnel grandissant, elles vont devoir se saisir du problème.

Lire l’article ici