UNSA_Sante_sociaux.jpgAprès avoir pris connaissance de la feuille de route de l’ARS, l’UNSA prend acte que monsieur d’Harcourt prend ses responsabilités sur l’offre de soins du territoire.

En effet, en ce qui concerne la réanimation, l’ARS souhaite que d’ici 2020 ce service soit transformé en unité de soins continue à capacité de 12 lits.

Pour l’UNSA, cette décision met en terme à l’intersyndicale de l’hôpital qui s’était formée sur la revendication du maintien de notre Réanimation.

Le bureau de l’UNSA a voté hier, le retrait de l’UNSA de l’intersyndicale de l’hôpital d’Aubagne.

Lire le tract en annexe.