Agir pour sauvegarder les intérêts des agents de la fonction publique, c’est d’abord agir dans l’intérêt collectif. A l’UNSA, nous sommes fiers de porter le dossier de la fonction publique spécifiquement à côté de tous les autres combats qui sont menés actuellement dans les entreprises.

Le projet de 120 000 suppressions d’emplois en 5 ans dans l’ensemble des services publics, c’est le plus grand plan social mis en place dans le pays !
120 000 suppressions de postes, c’est autant de familles dans lesquelles les enfants seront privés de débouchés professionnels dans les services publics.
Eh bien, 120 000 suppressions d’emplois, ça vaut bien une grève et des manifestations.

Un pays vit parce qu’il protège, il éduque, il soigne, il organise. Un pays ne vit pas que sur la base d’une feuille de calcul excel avec des + et - .

Un pays a besoin de ciment pour que chacune et chacun puisse s’épanouir. A chaque fois qu’un gouvernement fait de sa calculette son projet politique, cela finit mal, d’abord pour le pays, les français et ensuite pour lui-même.

C’est pourquoi, nous demandons au gouvernement de corriger le tir et d’avoir enfin pour ce pays une ambition pour les services publics à la hauteur des enjeux et des défis à relever dans un pays moderne et riche.

L’UNSA 13 appelle tous les fonctionnaires des Bouches-du-Rhône à se joindre au rassemblement unitaire organisé mardi 10 octobre à 9h30, place Félix Baret.
Une demande d’audience a été transmise au préfet afin de faire remonter nos revendications.

L’UNSA 13 appelle tous les fonctionnaires des Bouches-du-Rhône à se joindre à la manifestation unitaire organisée mardi 10 octobre après-midi.
Rendez-vous 14h, bas Canebière, face à la CCI.