unsa_postes.jpgDepuis lundi, 70% du personnel est en grève au centre de tri de la région d’Arles, des Alpilles et de la Camargue. Facteurs, trieurs et manutentionnaires expriment leur “ras le bol” et une dégradation des conditions de travail. Les réformes mises en place par la nouvelle direction ont entrainé la colère des salariés.

“On veut des négociations qui soient satisfaisantes pour tout le monde” déclare un des délégués de la poste. A Saint-Rémy-de-Provence par exemple, de plus en plus de salariés sont en dépression déclare Nicolas Marco, secrétaire départemental adjoint UNSA Poste.

Depuis l’arrivée d’un nouveau directeur il y a quatre mois, les réformes s’accélèrent. Fin du fini parti, charge de travail supplémentaire, pause à midi obligatoire, flexibilité imposée… c’est une pression permanente au niveau des chiffres, on veut faire vendre beaucoup de produits aux facteurs… Après un échec des négociations mercredi, une nouvelle rencontre entre salariés et direction était prévue hier.