Emmanuel Macron a annoncé qu’il entendait réformer dès cet été le Code du travail en passant par la voie des ordonnances. L’opinion de Luc Bérille, secrétaire général de l’UNSA, sur le site du quotidien La Croix.

“Le recours aux ordonnances n’est pas d’après nous la méthode la plus adaptée pour légiférer, surtout quand il s’agit d’un sujet aussi sensible que la modification du Code du travail, qui met en jeu des questions d’équilibre et de justice.”

Lire ici l’article publié sur le site de La Croix.