Alors que sept offres de reprise partielle sont sur la table, les 1 300 salariés de Tati se mobiliseront avec l’intersyndicale CGT-CGC-UNSA, qui appelle tous les salariés à la grève jeudi 4 mai 2017 devant Tati, le magasin emblématique dans le quartier parisien de Barbès, au 2 boulevard Rochechouart à Paris dans le 18e arrondissement, à partir de 9 heures pour :

- Le maintien de tous les emplois ;
- L’ouverture d’une négociation immédiate avec le groupe Eram et, si des licenciements sont inévitables, un plan social à hauteur de la capacité financière de l’actionnaire et pris en charge par le Groupe Eram ;
- Le versement des salaires d’avril par le groupe Eram dans les conditions et aux dates habituelles.

3 magasins Tati sont présents dans les Bouches-du-Rhône : Aubagne, Istres, Plan-de-Campagne.