L’implication a été forte et a permis de créer une dynamique positive dans toutes les Régions, y compris dans les DOM, en travaillant sur les bassins d’emploi, dans une logique de GPEC territoriale.

L’UNSA a évoqué le cas de la Région AURA, qui a refusé de s’associer à ce chantier prioritaire et de s’inscrire dans cette dynamique. Dans une situation inédite, l’État et les partenaires sociaux ont du et su s’adapter en prenant appui sur Pôle emploi, afin d’assurer la notion d’intérêt général, toujours prégnante dans ces situations, il faut le rappeler ! Le développement de la voie de l’apprentissage, la mise en œuvre du compte personnel d’activité, le rôle moteur du CPF (au sein du CPA), le déploiement du CEP et le volet formation du projet de loi relatif à « l’égalité réelle outre-mer » ont fait aussi l’objet d’échanges d’informations avec la Ministre.

Pour l’UNSA, les partenaires sociaux doivent à tout moment, en matière de gouvernance, jouer un rôle de vigie et ne pas hésiter, lorsque c’est nécessaire, à alerter les préfets de Région et les exécutifs régionaux sur les difficultés rencontrées. Durant cette période d’évolutions, l’UNSA doit rester vigilante et assurer avec nos partenaires syndicaux et tous les acteurs concernés la continuité des politiques et l’égalité d’accès des actifs, sur tout le territoire national, aux divers dispositifs et mesures de la réforme.

Jean-Marie TRUFFAT
Secrétaire national

Sommaire

• Engagés contre l’illectronisme
• Pour que le numérique profite à tous, mobilisons-nous contre l’illettrisme !
• Avis du CESE sur les CQP
• Qualité, développement des compétences
• Projet de décret AFPA
• Les décrets formation en débat
• Pays-de-la-Loire : relance de l’apprentissage
• Île-de-France : des bassins « emploi-formation »
• PACA : partenariat avec Pôle Emploi

Télécharger Form_Prof_152 - Septembre 2016 en annexe