UNSA_Cheminots.pngLes fédérations syndicales CGT-Cheminots, Sud-Rail et UNSA ont déposé un préavis de grève pour le 12 décembre 2013. Les syndicats exigent ainsi qu’aucune réorganisation de la SNCF et de RFF n’anticipe la mise en œuvre du projet de loi portant réforme ferroviaire avant son débat au Parlement.

Pour les syndicats, le projet de loi portant réforme ferroviaire, présenté en Conseil des Ministres le 16 octobre 2013, ne répond pas aux exigences d’un service public ferroviaire de qualité et aux conditions sociales de haut niveau nécessaires pour les cheminots. Ainsi, « la création d’un groupe public tel qu’il est proposé n’offre aucune garantie de cohésion économique et sociale et vise à l’éclatement de la SNCF en 3 entreprises distinctes avec une organisation de la production cloisonnée ».

Les syndicats craignent également les tentatives des dirigeants de la SNCF de faire la réforme avant la réforme, en s’attaquant aux métiers, à la sécurité et aux conditions de travail des cheminots. Selon les syndicats, « les directions de la SNCF et de RFF essayent d’imposer la création du GIU, et la direction de la SNCF promeut de son côté le projet d’entreprise Excellence 2020 et la politique business. Se plaçant dans une démarche identique, le président de RFF veut élaborer son schéma Réseau 2020 ».

Les syndicats exigent ainsi qu’aucune réorganisation ne doit anticiper la mise en œuvre du projet de loi gouvernemental avant débat et vote au Parlement. Dans ce contre, les fédérations syndicales de cheminots CGT – SUD-Rail - UNSA appellent à une grève le 12 décembre 2013. Le préavis couvre l’ensemble des personnels de la SNCF, et ceux amenés à les remplacer, dans la période du mercredi 11 décembre 2013 à 19h, à vendredi 13 décembre 2013 à 8h.