Analyse des résultats TPE dans les Bouches-du-Rhône


_fort_1_-0faa0-6f872.pngLes résultats des élections TPE dans les départements montrent que les Bouches-du-Rhône placent l’UNSA très légèrement en dessous des scores régional (-0,18) et national (-0,61). Ce qui nous place quand même au 66e rang sur les 104 départements et territoires concernés.

Cette apparente « contre-performance » pourrait nous décourager compte tenu des opérations que nous avons conduits. En campagne dès septembre 2015, avec des actions de porte-à-porte chaque mois dans toutes les villes du département, des boîtages ciblés réguliers, des envois postaux par milliers… Tout cela aurait pu nous laisser espérer un résultat beaucoup plus élevé, compte tenu des scores régional et national.

Oui mais…

Lire la suite...

Résultats des élections TPE dans les Bouches-du-Rhône


Voici ci-dessous le résultats des élections TPE dans notre département, mis en regard des résultats nationaux et régionaux.

Resultats_TPE_France_PACA_13.jpg

L'UNSA représentative dans la branche professionnelle des assistantes maternelles.


supnaafam.jpgunsa_assamt.jpg

Au niveau de la branche professionnelle des assistantes maternelles employées par des particuliers, en l’absence d’autres scrutins, les chiffres de la représentativité ont pu être directement connus.

Le SPAMAF (syndicat catégoriel) est de nouveau premier avec 39,20 % des suffrages exprimés, mais perd plus de 4 points (43,51 % en 2012). Pour sa première participation à ce scrutin, le CSAFAM (autre syndicat catégoriel) obtient 14,95 % des voix.

Il est suivi par l’UNSA qui fait un bond de plus de 8 points (13,95 % ; 5,81 % en 2012).

Suit la CGT, également en perte de vitesse avec une chute de plus de 7 points (12,24 % ; 19,40 % en 2012).

FO (6,84 % ; 10,37 % en 2012), la CFDT (6,13 % ; 12,84 % en 2012) et la CFTC (4,36 % ; 4,31 % en 2012) perdent leur représentativité.

Le taux de participation des assistantes maternelles à ce scrutin est en baisse de prés de 5 points (16,09 % ; 21 % en 2012), mais s’est avéré largement supérieur à celui des autres salariés des TPE (7,35 %).

Elections TPE. Quelques éléments d'analyse, vu du 13


arton134-ef114.pngA l’occasion des élections dans les TPE (Très petites entreprises) qui se sont déroulées du 30 décembre au 13 janvier, l’UNSA a réussi une percée pour le moins remarquable, et remarquée.

En effet, dans un contexte où la participation a été particulièrement faible (7,35 %), l’UNSA est la seule organisation à progresser, tant en pourcentage qu’en voix. Tous les résultats sont consultables sur ce blog.

Dans l’attente des résultats de ce scrutin par département et, par la suite, de la mesure de représentativité à chaque échelon, national, régional et départemental, nous pouvons d’ores et déjà porter quelques éléments d’analyse sur ce qui s’est passé.

Lire la suite...

Elections TPE : les résultats officiels complets


Vous trouverez en annexe ci-dessous les résultats complets, nationaux, PACA et région par région, communiqués par le ministère du Travail.

_fort_1_-0faa0-6f872.png

Elections TPE : résultats PACA


TPE_PACA_2012.2017.jpg







Elections TPE : le commentaire de Luc Bérille


arton134-ef114.pngÉlections TPE 2017 : percée de l’UNSA

Les résultats des élections des Très Petites Entreprises (TPE), qui se sont déroulées du 30 décembre 2016 au 13 janvier 2017, viennent d’être publiés.

Avec 12,49 % des voix, l’UNSA enregistre la plus forte progression. Au regard du scrutin TPE précédent de 2012, elle est en effet la seule organisation à améliorer son score, en pourcentage (+ 5,17 %) comme en voix ( + 18,5 %). L’UNSA consolide ainsi sa 4ème place et se rapproche des trois premiers, à 0,5 point seulement du 3ème.

Ces bons résultats sont d’abord à mettre au compte de l’offre syndicale développée par l’UNSA auprès des salariés de TPE. Elle les considère comme des salariés à part entière, qui ont d’abord besoin d’information, d’aide juridique, d’assistance administrative, bref d’un syndicalisme utile, efficace et responsable. Ils sont le fruit aussi d’une campagne de terrain dynamique menée par des équipes militantes motivées.

Cet excellent score réalisé par l’UNSA ne lui fait pas oublier le très fort taux d’abstention qui marque ce scrutin. Déjà faible en 2012 avec 10,09 %, la participation chute en effet à 7,23 % en 2017.

Le report du vote pendant la période des fêtes de fin d’année en est la principale explication. Cela engage la responsabilité de la CGT qui ne pouvait ignorer les conséquences d’un recours qu’elle a déposé tardivement. Mais au-delà de cet épisode procédurier, la faible participation témoigne du degré d’extériorité des salariés de TPE à l’égard du syndicalisme. Ce sentiment, ressenti par près de 20 % du salariat français, devrait interpeller le syndicalisme dans son ensemble.

Pour sa part, et à la hauteur de sa responsabilité, l’UNSA entend bien continuer à répondre aux attentes de ces salariés qui, parce qu’ils sont des salariés à part entière, méritent aussi d’être défendus et conseillés à part entière.

Luc Bérille
Secrétaire général

Elections TPE : percée de l'UNSA (suite)


C3wNH0GXAAAnJKm.jpg_large.jpg

Elections TPE : percée de l'UNSA


nationaux_TPE_2017.jpg

tpe_2017_img.png

Élections TPE… faible participation et résultats le 3 février


arton134-ef114.pngLe scrutin TPE est maintenant clos. Les 4,5 millions d’électeurs des entreprises de moins de 11 salariés ont pu exprimer leur vote entre le 30 décembre 2016 et 13 janvier 2017. Ils ne l’ont pas fait massivement puisque les taux de participation tournent autour de 7,23 %.

Cette très forte abstention n’est pas satisfaisante pour l’UNSA. Les raisons en sont multiples : il y a d’abord eu la période de vote qui n’était pas favorable, mais que la stratégie irresponsable de la CGT a imposé en maintenant un recours contre le ministère qu’elle a d’ailleurs perdu… ce qui a contraint à déplacer la date initialement prévue en novembre.

Lire la suite...

Elections TPE : jusqu’au 13 janvier pour voter UNSA !


VotezUNSA1-500.png

Elections TPE : de bonnes raisons de voter UNSA !


votezunsa2-500-14ca2.png

C'est parti !


Le vote aux élections TPE débute aujourd’hui. Pour nous, la campagne n’est pas terminée. Il nous reste maintenant 14 jours pour faire voter UNSA.

Amis, voisins, parents… Chacun d’entre nous connait au moins une personne salariée d’une TPE. Alors, n’hésitez pas ! Un coup de fil, une visite… Les vœux seront une bonne occasion pour inciter au vote UNSA.

L’objectif est à portée de main. Ne laissons pas passer l’occasion.

1_3_Ro.jpg
1_3_Vo.jpg

Les élections dans les très petites entreprises (TPE) vont s’ouvrir le 30 décembre


Il s’agit du plus gros scrutin au niveau professionnel : du 30 décembre au 13 janvier, les employés des TPE voteront pour leurs représentants syndicaux. Cette élection est ouverte à tous les salariés de ces entreprises de moins de 11 personnes et aux employés à domicile de particuliers employeurs.

votez_unsa-8b02c.jpg
vous_etes-f3ae9.jpg

Elle permet notamment de choisir les représentants syndicaux et les conseillers aux prud’hommes pour une durée de 4 ans.

Il sera cette année possible de voter par internet, comme en 2012, mais aussi par courrier, ce qui devrait permettre d’élever la participation.

participez-a31f0.jpg

Les TPE constituent 95,4 % des 3,1 millions d’entreprises françaises.

Elle n’emploient en revanche que 20 % des salariés, contre 29% pour les PME, 24% pour les entreprises de taille intermédiaire, 28% pour les grandes entreprises (source Insee 2011).

Sur les 2,9 millions de salariés en TPE, 1,1 millions travaillent pour des particuliers employeurs. Parmi eux, près de la moitié sont des assistants maternels.

Les TPE n’ont ni délégués du personnel, ni délégués syndicaux. De fait, les conventions collectives sont très importantes pour les salariés. Il s’agit souvent de la seule protection sociale existante, contrairement aux grandes structures, où de nombreux accords d’entreprise viennent la compléter.

elections-tpe-2016_image-gauche-ddf98.png

Lire ici l’article paru dans La Marseillaise d’aujourd’hui.

Elections TPE. Les vidéos


arton134-ef114.pngLes émissions “Expression directe” ont permis à l’UNSA de mettre en avant différents secteurs professionnels concernés par les élections TPE.

Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces films en suivant les liens ci-dessous.

nouvelles_dates-TPE.png


Dois-je signer un avenant à mon contrat de travail lorsque mon employeur augmente mon salaire ?


arton134-ef114.pngL’UNSA a mis un n° de téléphone à disposition des salarié-e-s des TPE et des particuliers employeurs afin qu’ils puissent obtenir les informations qu’ils souhaitent.

Voici un exemple de questionnement posé par un salarié d’une TPE dans le secteur industrie que l’UNSA souhaite partager avec tous.

TPE_telephone.jpg

Dois-je signer un avenant à mon contrat de travail lorsque mon employeur augmente mon salaire ?

La rémunération est un élément essentiel du contrat de travail. Si l’employeur souhaite modifier la rémunération d’un salarié, aussi bien dans son montant que dans son mode de calcul, il se doit de recueillir l’accord de l’intéressé (cour de cassation, chambre sociale, 8 juin 2016, n° 15-10.116).

Cet accord se formalisant par un avenant au contrat de travail. Il n’est pas possible en effet d’imposer une modification de la rémunération même si cette dernière est favorable au salarié et qu’au final son salaire a augmenté.

L'UNSA : un syndicalisme positif !


syndicalisme_positif.jpg

Suite à mon licenciement pour motif personnel, puis-je bénéficier du maintien de ma complémentaire santé ?


arton134-ef114.pngL’UNSA a mis un n° de téléphone à disposition des salarié-e-s des TPE et des particuliers employeurs afin qu’ils puissent obtenir les informations qu’ils souhaitent.

Voici un exemple de questionnement posé par un salarié d’une TPE dans le secteur commerce et service que l’UNSA souhaite partager avec tous.

TPE_telephone.jpg

Suite à mon licenciement pour motif personnel, puis-je bénéficier du maintien de ma complémentaire santé ?

Il est tout à fait possible pour un salarié licencié de continuer à bénéficier de sa complémentaire santé (mutuelle) après la rupture de son contrat de travail (articles L. 911-1 à L. 911-8 du code de la sécurité sociale).

Quelques conditions toutefois sont à remplir : ne pas avoir été licencié pour faute grave, bénéficier de l’assurance chômage, avoir travaillé au moins 1 mois entier chez son employeur et enfin avoir adhéré à la couverture complémentaire santé d’entreprise.

carte_sante_Vitale.jpgLe salarié continu à bénéficier de la complémentaire santé d’entreprise pendant une durée égale à la période d’indemnisation du chômage, dans la limite de la durée de son dernier contrat de travail. La durée de maintien des droits, exprimée en mois, ne peut pas dépasser 12 mois.

Par exemple, à l’issue d’un contrat de travail de 5 mois, le salarié continu à bénéficier de la mutuelle santé d’entreprise pendant 5 mois maximum. S’il retrouve du travail avant les 5 mois, il cesse d’avoir droit à la mutuelle santé d’entreprise.

Chaque adhérent de l’UNSA peut faire voter autour de lui au moins 3 salarié.e.s !!!


Logo_campagne_TPE.jpgCela fait des mois que nous parlons des élections TPE. Nous sommes maintenant entrés dans la dernière ligne droite puisque le scrutin se déroulera du 30 décembre 2016 au 13 janvier 2017. Les jours qui nous séparent de cette période de scrutin, doivent être un moment de fort engagement pour faire voter UNSA.

IMG_1115.JPG

L’UNSA lance un appel à tous les adhérents, toutes les adhérentes, toutes les militantes, tous les militants, toutes les fédérations, tous les syndicats pour que nous fassions de cette fin d’année, une période dédiée à la campagne TPE.

Les difficultés exprimées par les salarié-e-s des TPE


difficultes-550.jpg

Tract-A7-TPE-2-R__m.jpg

- page 1 de 4

 

À propos | Contact | Administration