Expression Directe


expression_directe.jpgProchaines émissions Expression Directe :


  • 2 minutes sur le thème «Bénéficier d’une formation syndicale avec le CEFU», programmées


france_2.jpgmardi 12 septembre à 13h50 sur France 2 

france_5.jpgvendredi 15 septembre à 22h30 sur France 5

france_3.jpgsamedi 16 septembre à 17h sur France 3




Appel à la grève chez Veolia


unsa industrie et construction.jpgLes salariés de la branche Eau de Veolia sont à nouveau appelés à se mobiliser contre le quatrième plan social dans l’entreprise depuis 2014, lundi et pour une durée illimitée par la CFDT et mardi par l’intersyndicale CGT, CFE-CGC, FO, CFTC et UNSA.

Lire la suite...

Réactions de l'UNSA Ferroviaire aux propos de Macron sur la SNCF


unsa_ferroviaire_1.jpgEmmanuel Macron appelle la SNCF à une vaste transformation, en échange d’une reprise de sa dette par l’État, et confirme vouloir mettre fin à son régime spécial de retraite, dans un entretien au magazine interne de l’entreprise.

Les propos du chef de l’État, publiés en juillet dernier mais relevés mercredi par le quotidien Le Monde, ont provoqué la colère de responsables syndicaux.

C’est “une proposition malhonnête”, a déclaré à Reuters Roger Dillenseger, secrétaire général de l’UNSA ferroviaire.

Lire la suite...

Contrats aidés : l’inquiétude grandit


SE_13.jpgQuelques jours seulement après que la dotation de 50000 contrats aidés a été annoncée, le gouvernement et le ministère multiplient les annonces : diminution des contrats compensée par la transformation des contrats aidés en contrat d’AESH, création d’emplois supplémentaires d’AESH…

Le SE-Unsa a décrypté les chiffres et les mots : le bilan est inquiétant.

Lire la suite...

Luc Bérille sur Europe 1


berille1107.jpg
Luc Bérille sera l’invité de Christophe Hondelatte sur la radio Europe 1, jeudi 31 août, de 18h20 à 18h30, à propos des ordonnances gouvernementales modifiant le code du Travail.





L’UNSA Éducation s’inquiète de la décision brutale de baisser le nombre de contrats aidés.


UNSA_Education.jpgLe jugement du premier ministre est sans appel : le dispositif est “onéreux” et “peu efficace”… Si bien que d’ici la fin de l’année on va passer de 459 000 contrats aidés en 2016 à 320 000 pour 2017. Les collectivités locales seront les premières impactées. Même préservée, l’Éducation nationale ne sera pas totalement épargnée.

Le ministre, Jean-Michel Blanquer, en visite à La Réunion a estimé que « Le bilan n’est pas bon… Il y a donc un virage qui se traduit par un peu moins de contrats aidés en cette rentrée. » La réduction est de - 18 000 nationalement… et même si la conversion de contrats CUI en contrats AESH se poursuit (+ 8 068) , le solde reste très négatif : - 10 000.

Lire la suite...

"Négo Ogec" : mais où va l'argent public censé bénéficier à nos collègues ?


snep.jpgChaque année, l’état verse aux établissements une subvention destinée au paiement des salaires des personnels OGEC*. Depuis 2014, nous disposons de chiffres précis qui montrent une hausse constante de la subvention calquée sur les salaires des personnels des établissements publics.

Entre 2010-2016, le pouvoir d’achat des personnels, lui, a baissé : - 6.33%.

  • Organisme de Gestion de l’Enseignement Catholique


Lire la suite...

Signature à l’unanimité de la révision des classifications dans la branche de fabrication mécanique du verre


unsa_industrie.jpgRéunies en séance de relecture et de signature le 20 juillet 2017, la FCSIV, la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, la CGT, la CGT-FO, et l’UNSA ont signé à l’unanimité un avenant portant révision de l’accord n°1 du 24 avril 1975 et l’annexe classification.

La signature de cet avenant de révision marque une étape importante, après trois ans de travaux entre la FCSIV et les organisations syndicales, où la volonté forte de chacune des parties a rendu possible la conclusion de l’accord. Pour parvenir à l’objectif principal recherché de mettre à jour les classifications sans dénaturer la structure de la grille de classifications existante, les parties ont réécrit l’ensemble des métiers repères en raison de l’évolution des métiers et des filières.

Cet accord intègre en particulier la reconnaissance de la polyvalence/polycompétence, stratégique pour l’industrie verrière, son attractivité et sa compétitivité.

Jacques Bordat, président de la Fédération des Industries du Verre déclare : « Il s’agit d’un accord majeur, fruit de négociations paritaires riches et constructives. Cet accord met en perspective une grille unique de classifications, permettant à chacun d’évoluer selon ses qualifications et ses compétences. Il vise à prendre en compte les transformations des métiers pour une industrie verrière porteuse d’avenir, et d’évolutions professionnelles pour toutes et tous ».

Marche des Fiertés ; intervention de l'UNSA 13


Flag_Unsa_13.jpgLes organisations syndicales ne seront pas autorisées à s’exprimer lors de la Marche des Fiertés marseillaise. Vous pouvez lire ci-dessous l’intervention que l’UNSA13 avait prévu de faire.

Lire la suite...

Expression Directe


expression_directe.jpgProchaines émissions Expression Directe :


  • 4 minutes sur le thème “Ces femmes et ces hommes au service de tous”, programmées


france_2.jpgmardi 25 juillet à 0h30 sur France 2 

france_5.jpgjeudi 27 juillet à 8h50 sur France 5




Mesures pour l’égalité professionnelle hommes – femmes dans l'industrie pharmaceutique


unsa_chimie_pharma.jpgLe Leem, syndicat patronal de l’industrie pharmaceutique, a signé le 6 juillet avec la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, FO et l’UNSA un nouvel accord sur l’égalité professionnelle hommes – femmes (la CGT s’est déclarée non signataire). Bien que le secteur de l’industrie du médicament affiche des écarts réduits en matière d’égalité professionnelle entre femmes et hommes, des mesures ont été adoptées pour réduire les inégalités constatées dans les plus hauts postes de responsabilités.

Les négociations entre les partenaires sociaux et le Leem ont été ouvertes en mai 2017, suite à la publication par le Leem d’un rapport présentant la situation comparée des femmes et des hommes dans la branche. Ce rapport témoigne d’un taux important de féminisation des emplois dans l’industrie du médicament (57,1% en 2015). Toutefois, des inégalités subsistent au niveau des cadres dirigeants.

Lire la suite...

PPCR menacé ? Lettre au 1er ministre


unsa_fonction_publique.pngLors du Conseil commun de la Fonction publique du 10 juillet, le ministre de l’action et des comptes publics a confirmé le gel du point d’indice, le retour du jour de carence, auxquels s’ajoutent les 120 000 suppressions de postes.

De surcroît, Gérald Darmanin envisage une perspective qui porterait un nouveau coup aux agents : le report du calendrier de montée en charge de PPCR (Parcours professionnels, carrières et rémunérations).

C’est pourquoi, les organisations syndicales signataires du PPCR ont décidé d’écrire au Premier Ministre afin de lui demander expressément de ne pas modifier le calendrier de mise en œuvre du protocole que nous avons signé.

Vous trouverez ici ce courrier envoyé à la Presse le 17 juillet.

Air France : accord signé par l'UNSA pour les PNC


unsa_pnc.jpgAprès un long bras de fer avec la direction, le syndicat UNSA-PNC a accepté de signer le texte fixant les conditions d’exercice, de carrière et de rémunération des personnels navigants commerciaux (PNC) d’Air France. L’accord actuel arrivait à échéance fin octobre 2016. Il a été prolongé à plusieurs reprises le temps de parvenir à un nouvel accord.

L’UNSA a consulté ses adhérents qui “se sont prononcés à 61,6 % en faveur d’une signature des deux accords”.

Lire la suite...

L'UNSA 13 à la Marche des Fiertés marseillaise, le 29 juillet


Flag_Unsa_13.jpgMilitants, adhérents, sympathisants UNSA, participez à la Marche des Fiertés 2017 sous les couleurs de l’UNSA !

Le rendez-vous est fixé aux Mobiles (haut Canebière) le samedi 29 juillet à 15h.

Chaque année, la Marche des fiertés réunit toutes celles et tous ceux qui militent pour l’égalité des droits des lesbiennes, gays, bis, trans.

En 2017, l’UNSA a participé, comme chaque année, à la marche nationale qui s’est déroulée à Paris le samedi 24 juin.

La Marche des Fiertés de Marseille partira à 16h des Mobiles, l’arrivée se faisant devant l’Hôtel de Ville où aura lieu le discours final et un mini-concert, de 18h à 19h.

pride_2017.jpg

Cette année, l’UNSA souhaite souligner sa présence et son engagement dans la lutte contre toutes les discriminations et invite, dès à présent, ses adhérents et sympathisants à se mobiliser pour cette après-midi militante et festive !

En annexe le tract qui sera distribué le 29 juin

L’intersyndicale UNSA/CFDT du laboratoire Alfasigma dit non à un nouveau plan social dans la visite médicale !


unsa_chimie_pharma.jpgLe groupe ALFASIGMA, né de la fusion en 2015 de deux laboratoires pharmaceutiques italiens (ALFA WASSERMANN et SIGMA TAU), a dégagé en 2016 un chiffre d’affaires de 940 millions d’euros, pour un bénéfice net de plus de 95 millions d’euros, soit une rentabilité supérieure à 10%.

Malgré sa situation financière florissante, le laboratoire ALFASIGMA a décidé, quelques mois après la fusion, de procéder à un plan social impliquant la suppression de plus de la moitié de son effectif en France, principalement composé de visiteurs médicaux, soit 44 salariés sur 87. Le nombre de licenciements pourrait même être porté à 69 licenciements, soit 80% de l’effectif, compte tenu des importantes modifications de contrats de travail impliquées par le projet (changements de secteur des visiteurs médicaux).

Lire la suite...

Les difficultés s'accumulent pour la Pride Marseille du 29 juillet 2017.


Flag_Unsa_13.jpgL’UNSA 13 soutient l’appel pour l’organisation de la marche des Fiertés à Marseille, le 29 juillet :

“L’an dernier nous avons été contraints d’annuler la Marche et de nous en tenir à l’organisation d’un rassemblement statique, en contradiction avec l’esprit et les valeurs de visibilité de Stonewall (3 septembre 2016 au Palais Longchamp).

En prévision des difficultés liées à la sécurité, pour cette année 2017 nous avons pris très tôt les contacts nécessaires avec les autorités, Ville de Marseille et Préfecture de Police. En même temps, nous avons sollicité les aides nécessaires (subventions et soutiens techniques) auprès de la Ville, du Département des Bouches-du-Rhône et de la Région, certes avec un peu de retard, en raison du changement de porteur juridique de la PRIDE MARSEILLE.

Néanmoins, aujourd’hui les dossiers n’avancent pas, alors que nous ne sommes qu’à un mois de notre Marche des Fiertés. Les contraintes que l’on nous impose sont prohibitives, en particulier l’exigence de 12 camions que nous devons trouver pour bloquer les rues.

Si nous avons noté l’esprit constructif de la Préfecture de Police, il n’en va pas de même de la volonté municipale. La ville semble peu soucieuse de l’organisation à Marseille d’une Marche des Fiertés, dont l’objectif est pourtant la visibilité LGBT et la reconnaissance des droits humains.”

Lire la suite...

Groupes d’alerte en santé travail (Gast)


En réponse à l’accroissement des sollicitations relatives à des évènements de santé inhabituels survenant sur les lieux de travail, Santé publique France a mis en place un dispositif régionalisé, les Groupes d’alerte en santé travail ou Gast.

L’objectif est d’organiser en région une réponse adaptée et rapide à ces signalements en milieu professionnel, souvent motivés par la suspicion d’un regroupement de cancers ou par la survenue d’un syndrome collectif inexpliqué.

Lire la suite...

Gifi reprend Tati


seci.jpgLe tribunal de commerce de Bobigny en a décidé ainsi ; les 1 720 salariés d’Agora Distribution (Tati, Fabio Lucci, Gigastore et Degrif’Mania), branche du groupe Eram en redressement judiciaire, sont repris par le groupe Philippe Ginestet (GPG), propriétaire de Gifi. GPG prévoit le maintien de 1 428 emplois dans 109 magasins sur 140.

Cette proposition avait la faveur des syndicats Seci-UNSA et CFDT.

Un Plan de Sauvegarde de l‘Emploi (PSE) va prochainement être mis en place. Il concernera de 200 à 300 salariés, le groupe GPG prévoyant de reclasser une centaine de salariés non repris dans son siège et dans certains magasins Gifi. Ce plan devrait être financé à hauteur de 5 millions d’euros : deux millions étant promis par le repreneur, tandis que le groupe Eram débloquerait un million d’euros. Selon le Seci-UNSA, chaque salarié licencié pourrait recevoir en moyenne 11 000 euros au titre des mesures d’accompagnement et 7 000 euros en moyenne d’indemnités supra-légales.

Unité syndicale contre la casse de l'Inspection du travail


itefa.jpgMardi 20 juin, entre 200 et 300 salariés et militants se sont rendus rue de Grenelle pour protester contre la baisse des effectifs de l’institution en charge de faire respecter le droit du travail dans les entreprises.

Tous là, (…) pour la mobilisation nationale à l’appel de nombreux syndicats : CGT, CFDT, UNSA, Sud, Force ouvrière, FSU et CNT (…). Tous dénoncent la baisse des postes dans l’Inspection du travail : depuis 2007, ils affirment les effectifs ont diminué de 20 %.

Lire l’article sur politis.fr

La Poste signe un accord sur la politique du logement


unsa_postes.jpgLa Poste a signé avec les organisations syndicales CGT, CFDT, FO, CFTC, CGC et UNSA, un nouvel accord pour faciliter l’accès au logement au plus grand nombre de postières et de postiers.

Chaque année plus de 9 000 postiers sont bénéficiaires des aides et solutions logement proposées. Depuis 2006, La Poste a construit une politique logement “ambitieuse, au service de tous les postiers”. Elle s’inscrit dans des accords successifs négociés avec les partenaires sociaux.

Lire l’article sur businessimmo.com

- page 2 de 45 -

 

À propos | Contact | Administration