Soutien aux salariés de l'IFAC


_solidaire_1_-7eccd-06ced.pngL’association IFAC Provence est en redressement judiciaire depuis le 19 septembre 2017.

Pas d’illusion, dans ce contexte les emplois sont réellement menacés.

Mardi 13 mars à 14h aura lieu l’audience au TGI pour la poursuite ou non de la période d’observation. A cette occasion, l’intersyndicale appelle à un rassemblement de soutien aux salariés devant le TGI de Marseille à 14h.

Les militants et sympathisants sont invités à venir soutenir nos camarades de l’IFAC.

Lire le tract en annexe

Les salariés des EHPAD et les retraités ensemble dans la rue le 15 mars


UNSA_Sante_sociaux.jpgLa question de l’amélioration de l’aide aux personnes âgées en établissement et à domicile, tout comme la mise en place d’un financement pérenne et solidaire de l’aide à l’autonomie, méritent une large concertation de l’ensemble des acteurs.

unsa_retraites.jpgLes retraité-e-s de l’UNSA réclament un traitement égalitaire avec les actifs, ce qui implique la compensation de la majoration de la CSG de 1,7 point.

Afin d’obtenir satisfaction sur ces sujets, salariés des EHPAD et retraités, adhérents et sympathisants de la CFDT et de l’UNSA seront rassemblés à Marseille, jeudi 15 mars à 11h, place Félix Baret, avant d’être reçus en Préfecture.

Pour en savoir plus, lire les différents articles ci-dessous.

L'UNSA signe l’accord sur le dialogue social dans la branche de l’assurance


Banques_assurances.jpgLa Fédération Française de l’Assurance et les organisations syndicales CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et UNSA ont signé le renouvellement de l’accord « Dialogue social », qui organise et structure le dialogue social au sein de la branche de l’assurance pour les quatre prochaines années.

A travers cet accord de branche, employeurs et représentants des salariés expriment leur volonté d’accompagner durablement le développement de l’activité syndicale au sein de la profession de l’assurance. Cet accord permet également de valoriser les parcours syndicaux dans un contexte d’évolution de la représentativité suite aux ordonnances travail de 2017.

Les syndicats de Gemalto dénoncent « l’inaction de l’état »


unsa_industrie.jpgLa délégation syndicale de Gémalto se déclare « très déçue » à l’issue de l’entrevue avec les représentants de la préfecture des Bouches-du-Rhône.
Les délégués dénoncent le « fatalisme » des pouvoirs publics et de l’état, actionnaire de Gémalto et Thales.

Lire ici l’article paru sur lamarseillaise.fr

Journée internationale des droits des femmes


50-50.jpgL’UNSA et toutes les organisations syndicales communiquent ensemble pour que le 8 mars « journée internationale des droits des femmes » se traduise par des actes.

L’intersyndicale fait 15 propositions que vous trouverez dans le communiqué ci-dessus.

Lire la suite...

Mobilisation des retraités le 15 mars


unsa_retraites.jpgLes retraité-e-s de l’UNSA réclament un traitement égalitaire avec les actifs, ce qui implique la compensation de la majoration de la CSG de 1,7 point.

L’UNSA Retraités agit :

• Pour le maintien du pouvoir d’achat des retraité-e-s,
• Pour la compensation de la hausse de la CSG,
• Pour la revalorisation immédiate des pensions les plus modestes.

L’UNSA 13 Retraités participera à la mobilisation du 15 mars et sera présente au rassemblement organisé à Marseille avec la CFDT, à 11h place Félix Baret.

Une délégation commune Retraités - EHPAD sera reçue en Préfecture.

Lire la suite...

Action reconduite dans les EHPAD


UNSA_Sante_sociaux.jpgLa question de l’amélioration de l’aide aux personnes âgées en établissement et à domicile, tout comme la mise en place d’un financement pérenne et solidaire de l’aide à l’autonomie, méritent une large concertation de l’ensemble des acteurs.

Pour autant l’intersyndicale et l’AD-PA rappellent que « des mesures peuvent-être mise en place à très court terme pour améliorer le quotidien des personnes âgées, à domicile et en établissement, tout comme les conditions de travail des professionnels » :

Lire la suite...

Premier Repair café organisé par l'UNSA 13


RepairCafeMarseilleLogoMini@2x.pngL’Unsa 13 est heureuse de vous inviter à son premier Repair café.

Le samedi 24 mars 2018, de 10h à 12h, Gilles (Unsa 13) et l’équipe du Repair Café Marseille vous accueilleront pour réparer ensemble votre petit électroménager dans les locaux de l’UNSA 13, 97 boulevard Jeanne d’Arc 13005.

Alors à ceux pour qui jeter n’est pas une évidence, à ceux qui veulent partager un bon moment, à ceux qui viennent pour en apprendre plus sur leurs objets et tous les autres, je vous invite à venir !

RAPPEL :

  • inscription en ligne obligatoire sur repaircafemarseille.fr
  • description de votre objet et de la panne obligatoire
  • frais de participation 2€ minimum


L'intersyndicale de Gemalto dénonce l'inertie de l'État


unsa_industrie.jpgL’intersyndicale de Gemalto s’est émue vendredi de l’inertie de l’État face au plan social “d’ampleur” qui touche le personnel de cette entreprise, dans une lettre ouverte au président Emmanuel Macron, appelé à sentir le “désarroi des salariés”.
Depuis l’annonce du rachat de la société par Thales, la direction “refuse d’infléchir son projet de suppression d’emplois” (288, soit 10% des effectifs), regrette l’intersyndicale (CFDT, CFE-CGC, CGT, FO et UNSA) dans une lettre ouverte adressée vendredi à Emmanuel Macron.

Lire la suite...

Les organisations de cheminots refusent un recours aux ordonnances


unsa_ferroviaire_1.jpgLes fédérations syndicales des cheminots CGT – UNSA – SUD-Rail et CFDT ont pris connaissance par la presse des velléités gouvernementales de recourir par voie d’ordonnances quant à l’avenir du service public ferroviaire déjà privé d’un débat lors des assises de la mobilité. Elles mettent en garde le gouvernement qu’elles réagiraient de manière forte avec détermination, s’il entendait utiliser l’ordonnance en tout ou partie dans le cadre de la nouvelle réforme ferroviaire.
L’utilisation de ce subterfuge législatif dénoncé par la population, ne permet pas à la représentation nationale, aux citoyens, aux usagers et organisations syndicales de s’exprimer et débattre des missions et des responsabilités d’un système ferroviaire public, élément central des politiques d’aménagement du territoire, de continuité territoriale et de développement durable.

Lire la suite...

Accord GPEC signé à la BPCE


BPCE.jpgL’UNSA est signataire de l’accord G.P.E.C. (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) du Groupe BPCE dont les dispositions s’imposent maintenant à nos entreprises.

Si le précédent accord n’avait pas recueilli notre signature, cette fois, nous avons pu constaté une évolution favorable du texte tenant compte de la plupart de nos revendications.

Lire la suite...

L'UNSA-Ferroviaire entre en résistance


unsa_ferroviaire_1.jpgL’UNSA-Ferroviaire, seconde Organisation Syndicale au GPF SNCF et de la Branche, a réuni ce jour ses structures régionales et nationales en Bureau Fédéral : après analyse de la situation, l’UNSA-Ferroviaire considère que la situation devient intolérable et mortifère pour l’avenir du service public ferroviaire, pour l’avenir de la SNCF, pour l’avenir de ses salariés.

En responsabilité, l’UNSA-Ferroviaire va proposer, lors de l’interfédérale de ce jour, un préavis de grève aux trois autres Organisations Syndicales représentatives du GPF SNCF. Préavis de grève s’inscrivant dans la phase de mobilisation qui commence dès le 22 mars 2018, avec une manifestation nationale.

Lire la suite...

Grève chez Vinci Autoroutes


unsa autoroutes.jpgL’ensemble des organisations syndicales de Vinci Autoroutes dépose un préavis de grève du 23 février à 4h00 au 25 février 2018 à 6h00.

Nos revendications qui concernent l’ensemble du personnel portent sur une augmentation générale de 1,2%, accompagnée d’une augmentation forfaitaire de 50€ bruts mensuels permettant de tendre vers une réduction des écarts salariaux.

Lire le communiqué en annexe

Les syndicats d'IBM valident la rupture conventionnelle collective


unsa_industrie.jpgL’UNSA, la CFE-CGC et la CFTC,qui représentent près de 70% des voix aux élections professionnelles, et la direction d’IBM France ont signé un projet de rupture conventionnelle collective portant sur une centaine de postes.

L’entreprise prévoit finalement 94 suppressions d’emplois, au lieu des 99 annoncés initialement, sur un total de 7 500 salariés en France. Le nombre de départs a été révisé à la baisse “grâce à des arbitrages au niveau européen”, a indiqué Pierry Poquet, délégué du syndicat UNSA, majoritaire.

Outre l’indemnité légale de licenciement, l’accord prévoit une prime d’incitation au départ. Au total, les salariés toucheront entre deux mois minimum et 24 mois maximum de salaire brut en fonction de l’ancienneté, a indiqué le délégué syndical. Un congé de mobilité et des mesures d’aide à la formation, à la création ou reprise d’entreprise sont aussi prévus.

Accord à la FDJ sur la solidarité en entreprise


fcs.jpgDans le cadre de sa politique de responsabilité sociétale d’entreprise, FDJ (Française Des Jeux) s’engage en faveur de la solidarité en entreprise grâce à un nouvel accord. Cet accord permet d’instaurer 3 nouvelles mesures fidèles aux valeurs de l’entreprise : dons de jours de repos, congés pour action de bénévolat et arrondi solidaire sur salaire.

Il a été signé par toutes les organisations syndicales représentatives CFE-CGC, FO et UNSA.

Lire la suite...

Réaction UNSA Ferroviaire au rapport Spinetta


unsa_ferroviaire_1.jpgL’UNSA-Ferroviaire dénonce un véritable Big-Bang pour le secteur ferroviaire, ses salarié(e)s et ses usagers !

L’UNSA-Ferroviaire vient de prendre connaissance du rapport SPINETTA, remis au Gouvernement ce jeudi 15 février 2018 ; énième et dernier rapport qui s’inscrit dans le calendrier d’ouverture à la concurrence.

Les préconisations pour l’avenir du modèle du transport ferroviaire sont un véritable séisme pour le secteur du Rail, ses salarié(e)s et ses usagers. Le libéralisme ambiant, prôné par l’Exécutif, va donc tenter d’affaiblir une nouvelle fois tout un pan du service public, après des phases de matraquage médiatique contre l’opérateur historique SNCF, savamment orchestrées à destination de l’opinion publique.

Lire la suite...

Retraité.es : 16 millions de mécontents !


unsa_retraites.jpgDepuis fin Janvier 2018, la plupart des retraité-e-s peuvent maintenant constater l’impact négatif de la majoration de 1,7 point de la CSG sur leur pension.

L’UNSA Retraités a dénoncé cette injustice depuis plus de 9 mois, notamment auprès des parlementaires car, seul-e-s les retraité-e-s subissent une telle diminution de leur pension, puisqu’elle s’applique sans compensation. Cette situation ne peut donc pas être qualifiée de « solidaire ». (…)

Compte tenu de ce contexte et de la situation critique que vivent les retraités, face à un Gouvernement qui reste sourd, l’UNSA Retraités appelle à une journée d’action le 15 mars 2018 sur ses propres revendications.

Lire la circulaire UNSA Retraités en annexe

L’intersyndicale de la Métropole attaque en justice la nouvelle organisation du travail


territoriaux.jpgL’intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FA, FSU et UNSA (seule FO manque à l’appel) dénonce les nouveaux rythmes de travail imposés aux 7 200 agents de la métropole Aix-Marseille Provence, “sans concertation ni respect des procédures”.

Cette nouvelle organisation, qui permet d’harmoniser les temps de travail des six intercommunalités fusionnées début 2016, cause des “difficultés innombrables”, et les “atteintes aux droits des agents réelles !”.

L’intersyndicale a saisi la justice afin d’obtenir du tribunal administratif l’annulation de cette décision, et “pour provoquer une réelle négociation sur le temps de travail”.

SFR : les élus du CCE saisissent la justice


unsa_com.jpgLes salariés du groupe redoutent un “démantèlement” de l’opérateur. Dans une résolution adoptée à la quasi unanimité, les élus du comité central d’entreprise demandent “de stopper l’ensemble” des “réorganisations sans lien avec la stratégie présentée” et se préparent à saisir la justice.

Les départs en cascade chez l’opérateur inquiètent. Déjà fin novembre dernier, le comité central d’entreprise de SFR se demandait s’il y avait encore “un pilote dans l’avion” chez SFR et votait une motion de défiance à l’encontre de la direction. Il y dénonçait entre autres “le plan de départ volontaire” enclenché chez SFR qui “suscite un véritable mal-être chez les salariés”, sans parler “des réorganisations d’ampleur en interne” sans consultation des instances au préalable.

Aujourd’hui, les deux organisations syndicales majoritaires, UNSA et CFDT, ont décidé de saisir la justice pour des violations “graves et réitérées” des accords d’entreprise.

Les élus se disent effarés par les réorganisations “mises en place ou projetées” et explique que “les salariés ne peuvent plus admettre cette stratégie à la petite semaine, souvent contradictoire, avec une gestion erratique des ressources humaines, qui conduit à faire que, chaque jour, des managers disparaissent des organigrammes dans des conditions d’une violence inouïe, laissant les équipes sans direction claire et sans perspectives”.

Ils demandent donc à la direction d’arrêter les “réorganisations sans lien avec la stratégie présentée” et mandatent le secrétaire “pour mettre en œuvre toute action juridique et judiciaire au respect des prérogatives de l’instance”.

La justice se mobilise


unsa_justice.jpgNeuf syndicats de la magistrature, des avocats et des personnels judiciaires, ainsi que la Conférence des bâtonniers, appellent à une journée d’action le 15 février contre la réforme engagée par la ministre de la Justice, Nicole Belloubet.

La garde des Sceaux a rendu publiques le 15 janvier des propositions issues d’une concertation lancée en octobre et censées nourrir une loi de programmation qui sera présentée au printemps en conseil des ministres.

Union syndicale des magistrats (USM), Syndicat de la magistrature (SM), Syndicat des avocats de France (SAF), Fédération nationale des unions de jeunes avocats (Fnuja), Conférence des bâtonniers et fédérations CGT, CFDT, UNSA et FO dénoncent une consultation de “pure façade” et des propositions qui “ne tiennent aucun compte de la réalité”.

Lire la suite...

- page 2 de 49 -

 

À propos | Contact | Administration