Accord à la FDJ sur la solidarité en entreprise


fcs.jpgDans le cadre de sa politique de responsabilité sociétale d’entreprise, FDJ (Française Des Jeux) s’engage en faveur de la solidarité en entreprise grâce à un nouvel accord. Cet accord permet d’instaurer 3 nouvelles mesures fidèles aux valeurs de l’entreprise : dons de jours de repos, congés pour action de bénévolat et arrondi solidaire sur salaire.

Il a été signé par toutes les organisations syndicales représentatives CFE-CGC, FO et UNSA.

Lire la suite...

Réaction UNSA Ferroviaire au rapport Spinetta


unsa_ferroviaire_1.jpgL’UNSA-Ferroviaire dénonce un véritable Big-Bang pour le secteur ferroviaire, ses salarié(e)s et ses usagers !

L’UNSA-Ferroviaire vient de prendre connaissance du rapport SPINETTA, remis au Gouvernement ce jeudi 15 février 2018 ; énième et dernier rapport qui s’inscrit dans le calendrier d’ouverture à la concurrence.

Les préconisations pour l’avenir du modèle du transport ferroviaire sont un véritable séisme pour le secteur du Rail, ses salarié(e)s et ses usagers. Le libéralisme ambiant, prôné par l’Exécutif, va donc tenter d’affaiblir une nouvelle fois tout un pan du service public, après des phases de matraquage médiatique contre l’opérateur historique SNCF, savamment orchestrées à destination de l’opinion publique.

Lire la suite...

Retraité.es : 16 millions de mécontents !


unsa_retraites.jpgDepuis fin Janvier 2018, la plupart des retraité-e-s peuvent maintenant constater l’impact négatif de la majoration de 1,7 point de la CSG sur leur pension.

L’UNSA Retraités a dénoncé cette injustice depuis plus de 9 mois, notamment auprès des parlementaires car, seul-e-s les retraité-e-s subissent une telle diminution de leur pension, puisqu’elle s’applique sans compensation. Cette situation ne peut donc pas être qualifiée de « solidaire ». (…)

Compte tenu de ce contexte et de la situation critique que vivent les retraités, face à un Gouvernement qui reste sourd, l’UNSA Retraités appelle à une journée d’action le 15 mars 2018 sur ses propres revendications.

Lire la circulaire UNSA Retraités en annexe

L’intersyndicale de la Métropole attaque en justice la nouvelle organisation du travail


territoriaux.jpgL’intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FA, FSU et UNSA (seule FO manque à l’appel) dénonce les nouveaux rythmes de travail imposés aux 7 200 agents de la métropole Aix-Marseille Provence, “sans concertation ni respect des procédures”.

Cette nouvelle organisation, qui permet d’harmoniser les temps de travail des six intercommunalités fusionnées début 2016, cause des “difficultés innombrables”, et les “atteintes aux droits des agents réelles !”.

L’intersyndicale a saisi la justice afin d’obtenir du tribunal administratif l’annulation de cette décision, et “pour provoquer une réelle négociation sur le temps de travail”.

SFR : les élus du CCE saisissent la justice


unsa_com.jpgLes salariés du groupe redoutent un “démantèlement” de l’opérateur. Dans une résolution adoptée à la quasi unanimité, les élus du comité central d’entreprise demandent “de stopper l’ensemble” des “réorganisations sans lien avec la stratégie présentée” et se préparent à saisir la justice.

Les départs en cascade chez l’opérateur inquiètent. Déjà fin novembre dernier, le comité central d’entreprise de SFR se demandait s’il y avait encore “un pilote dans l’avion” chez SFR et votait une motion de défiance à l’encontre de la direction. Il y dénonçait entre autres “le plan de départ volontaire” enclenché chez SFR qui “suscite un véritable mal-être chez les salariés”, sans parler “des réorganisations d’ampleur en interne” sans consultation des instances au préalable.

Aujourd’hui, les deux organisations syndicales majoritaires, UNSA et CFDT, ont décidé de saisir la justice pour des violations “graves et réitérées” des accords d’entreprise.

Les élus se disent effarés par les réorganisations “mises en place ou projetées” et explique que “les salariés ne peuvent plus admettre cette stratégie à la petite semaine, souvent contradictoire, avec une gestion erratique des ressources humaines, qui conduit à faire que, chaque jour, des managers disparaissent des organigrammes dans des conditions d’une violence inouïe, laissant les équipes sans direction claire et sans perspectives”.

Ils demandent donc à la direction d’arrêter les “réorganisations sans lien avec la stratégie présentée” et mandatent le secrétaire “pour mettre en œuvre toute action juridique et judiciaire au respect des prérogatives de l’instance”.

La justice se mobilise


unsa_justice.jpgNeuf syndicats de la magistrature, des avocats et des personnels judiciaires, ainsi que la Conférence des bâtonniers, appellent à une journée d’action le 15 février contre la réforme engagée par la ministre de la Justice, Nicole Belloubet.

La garde des Sceaux a rendu publiques le 15 janvier des propositions issues d’une concertation lancée en octobre et censées nourrir une loi de programmation qui sera présentée au printemps en conseil des ministres.

Union syndicale des magistrats (USM), Syndicat de la magistrature (SM), Syndicat des avocats de France (SAF), Fédération nationale des unions de jeunes avocats (Fnuja), Conférence des bâtonniers et fédérations CGT, CFDT, UNSA et FO dénoncent une consultation de “pure façade” et des propositions qui “ne tiennent aucun compte de la réalité”.

Lire la suite...

Les syndicats quittent les négociations du Haut Conseil des professions paramédicales (HCPP)


UNSA_Sante_sociaux.jpgLors de la séance du Haut Conseil des professions paramédicales (HCPP) du 29 janvier dernier, l’ensemble des organisations syndicales représentatives des salarié·e·s du privé et/ou dans la fonction publique, CFDT, CGT, FO, SUD, UNSA ont décidé unanimement de quitter la séance suite à la présentation et discussion du projet de décret relatif aux missions, à la composition et au fonctionnement des Conseils nationaux professionnels (CNP) de santé.

Ce projet de décret est une remise en cause majeure de la représentativité à l’échelon national, principe qui fonde le dialogue social dans notre pays.

Lire ici l’article paru sur tripalio.fr

Projet de rupture conventionnelle collective chez IBM


unsa_ibm.jpgUn projet de rupture conventionnelle collective portant sur une centaine de postes a été annoncé jeudi chez IBM France à l’occasion d’un comité central d’entreprise extraordinaire. Au total, l’entreprise vise 99 départs via ce dispositif issu des ordonnances réformant le Code du travail, sur un effectif de 7 500 salariés en France, a indiqué Pierry Poquet, délégué du syndicat UNSA, majoritaire.

Une première séance de négociation est prévue lundi. Les discussions pour parvenir à un accord majoritaire, obligatoire pour mettre en œuvre des ruptures conventionnelles collectives (RCC), sont programmées jusqu’à la fin du mois, la direction souhaitant aboutir avant la fin du premier trimestre, a ajouté M. Poquet.

Air France. Ce sera la grève


unsa_pnc.jpgDix syndicats d’Air France, dont ceux représentant les pilotes, appellent à une journée de grève le 22 février pour réclamer une augmentation générale de 6% en 2018, “au titre de l’inflation perdue” depuis six ans.

Trois syndicats de pilotes (SNPL, Spaf et Alter), deux d’hôtesses et stewards (SNPNC et UNSA-PNC), ainsi que cinq organisations au sol (CGT, FO, SUD, CFTC et SNGAF) s’opposent à l’accord minoritaire prévoyant 1% d’augmentation générale en deux temps pour 2018.

Faute de pouvoir aller à Paris, les cheminots se sont rassemblés à Saint-Charles


unsa_ferroviaire_1.jpgLa manifestation nationale prévue à Paris mercredi ayant été reportée pour cause d’intempéries, les cheminots provençaux se sont mobilisés à la gare Saint-Charles.

L’UNSA était présente pour dénoncer la politique ferroviaire qui conduit la SNCF sur les rails de la concurrence, les conditions de travail et de transport des usagers, le désengagement du gouvernement.

Fonction publique ; UNSA Territoriaux rejoint le mouvement


territoriaux.jpgAprès consultation de la base, l’UNSA Territoriaux rejoint le mouvement de l’intersyndicale Fonction publique prévu le 22 mars, et appelle à la mobilisation, pour les missions publiques, l’emploi, le pouvoir d’achat.

Lire le tract en annexe

A Marseille, l’école publique est mise en vente par la mairie


Le recours de la ville à un partenariat public-privé (PPP) pour la rénovation des écoles à Marseille continue de provoquer des réactions. Syndicalistes, simples citoyens et élus amorcent le début d’une sensibilisation de l’opinion publique.

De simples citoyens, des syndicalistes de l’éducation (FSU, CGT, Solidaires, UNSA), des élus (PCF et PS) ou des architectes se sont rencontrés à plusieurs reprises à Marseille pour échanger sur les conséquences pour la ville et ses administrés d’un recours au partenariat public-privé (PPP) pour la reconstruction de 34 écoles de type Geep (Pailleron). Un chantier à plus d’un milliard d’euros, ce qui en fera le plus grand chantier de France de ce type pour les écoles publiques.

Lire ici l’article complet paru sur lamarseillaise.fr

Une lettre ouverte aux élus de la ville de Marseille sera distribuée lors du conseil municipal du lundi 12 Février à 7h30. Vous pouvez la lire en annexe.

Lire également ici l’excellent article de Mireille BIANCIOTTO, paru sur destimed.fr

Air France. L'accord salarial dénoncé


unsa_aerien.jpgLe climat social se tend chez Air France. L’accord salarial 2018 va devenir caduc. Une majorité de syndicats va en effet mettre son veto, le jugeant « totalement insuffisant ».

Les organisations CGT, FO et SNPNC/FO, l’UNSA et les syndicats de pilotes SNPL et Spaf, qui totalisent 52,6 % des voix, ont décidé de faire valoir leur droit d’opposition pour bloquer l’accord signé par la CFE/CGC et la CFDT. Ils réclament une reprise des négociations, sur fond de menace de grève.

Devant le manque de reconnaissance de la Direction pour tous les efforts consentis par l’ensemble des salariés d’Air France, l’UNSA Aérien Air France a choisi une démarche forte et inédite dans l’entreprise : l’opposition à un accord validé. Cela constitue un véritable échec du dialogue social dans un contexte tendu.

La Police de sécurité du quotidien vue par l’UNSA FASMI


fasmi.jpgLe projet de la PSQ est présenté comme l’une des réformes les plus ambitieuses de ces dernières décennies. C’est pourquoi ce programme ne peut se permettre d’échouer, sous peine de plonger les policiers dans une nouvelle crise de confiance vis‐à‐vis du pouvoir politique.

L’UNSA‐FASMI estime qu’il est de sa responsabilité de fédération syndicale crédible et constructive de livrer un avis sans concession mais éclairé sur ce projet, dans l’intérêt des policiers et du service public de sécurité. Cette réforme est une quête de sens et de revalorisation du métier pour les femmes et les hommes qui font vivre cette institution, au service des citoyens.

Voici les axes de propositions et de réflexion de l’UNSA FASMI, qui font consensus parmi tous les syndicats et corps qu’elle rassemble.

Lire en annexe le texte complet de l’UNSA FASMI

Mobilisation Fonction Publique : une action, oui mais laquelle ?


unsa-fp_logo_consultation.pngL’UNSA Fonction Publique consulte les agents publics sur les moda­li­tés d’une action fonc­tion publi­que

L’UNSA Fonction Publique est favo­ra­ble à une action la plus large pos­si­ble autour du pou­voir d’achat des agents publics, de la défense de la fonc­tion publi­que et de la pro­mo­tion des ser­vi­ces publics.

Elle a pro­posé à l’inter­fé­dé­rale réunie le 6 février de repor­ter la déci­sion de la moda­lité d’action après la tenue des ren­contres bila­té­ra­les et mul­ti­la­té­ra­les annon­cées par le gou­ver­ne­ment, sans succès.

L’UNSA Fonction Publique décide de consul­ter ses adhé­rents, ses sym­pa­thi­sants et plus lar­ge­ment les agents publics sur les moda­li­tés et la forme de cette action.

Elle réu­nira un Bureau National extra­or­di­naire pour arrê­ter sa déci­sion.

L’UNSA Fonction Publique annon­cera ensuite la forme de sa par­ti­ci­pa­tion à une action dans la fonc­tion publi­que.

Pour participer à la consultation, cliquez ici

Appel à la manifestation des cheminots le 8 février


unsa_ferroviaire_1.jpgL’UNSA-Ferroviaire, dans la continuité des actions menées courant 2017, appelle l’ensemble des salarié(e)s actifs et retraités du Ferroviaire à rejoindre les rangs de la manifestation nationale parisienne le 8 février 2018.

La liste des attaques contre les salarié(e)s s’allonge de mois en mois, jugez plutôt :

Lire la suite...

Les facteurs du centre courrier d’Euroméditerranée en grève


UNSA_Postes_13.jpgVendredi dernier, les facteurs du centre courrier d’Euroméditerranée se sont mobilisés pour dénoncer la disparition de 16 tournées sur les 142 que gère le centre. Ce site couvre les 1er, 2e, 3e, 4e et 14e arrondissements.

Réunis en intersyndicale CGT - FO - Sud PTT - UNSA, les grévistes dénoncent un coup porté à la distribution de la presse quotidienne et « autres courriers importants ». Ils rejettent également le recours aux CDD et la fermeture ou les réductions d’horaires des bureaux de Poste.

Affaire des laits infantiles contaminés : de l’utilité des agents publics


unsa-fp_logo_rond.jpgL’affaire Lactalis et ses suites vient vivement rappeler aux citoyens et aux autorités politiques combien il reste essentiel que des services publics de contrôle assurent une veille permanente sur la sécurité et la loyauté des produits fabriqués et commercialisés.

On ne peut que cons­ta­ter que s’en remet­tre à l’auto régu­la­tion des pro­fes­sion­nels est insuf­fi­sant, voire dan­ge­reux et qu’il reste indis­pen­sa­ble que des fonc­tion­nai­res asser­men­tés avec des moyens adap­tés, soient en capa­cité de faire appli­quer la régle­men­ta­tion.

Lire la suite...

Baromètre 2018 des métiers de l'éducation, je donne mon avis sur mon métier !


unsa éducation.pngL’an dernier plus de 30 000 d’entre vous ont répondu. Et vous étiez 80% à être heureux d’exercer votre métier ! Cette année vous en pensez quoi ? Quelles sont vos priorités ? Quelle est votre appréciation des actions engagées ?

Pour la 6ème année, avec ce baromètre, nous vous donnons la parole. Vos avis, vos demandes, vos réactions sont indispensables.

Ce questionnaire rapide se décompose en deux parties : des questions habituelles que l’on retrouve d’une année sur l’autre et 10 questions de l’actualité de l’année. Alors, maintenant c’est à vous ! Quelques minutes, quelques clics pour donner votre avis !

Accès au questionnaire ici

L’UNSA Retraités solidaire de l'action du 30 janvier


unsa_retraites.jpgL’UNSA Retraités soutient l’action engagée par cinq organisations syndicales, dont l’UNSA Santé Sociaux.

Ces organisations appellent les personnels des établissements accueillant des personnes âgées (EHPAD) ainsi que ceux des services d’aides à domicile, à une journée de grève nationale le mardi 30 janvier 2018.

Lire la suite...

- page 1 de 47

 

À propos | Contact | Administration